Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Banques / Un lobbyiste australien demande le rapatriement des réserves d’or nationales
Australian Nugget

Un lobbyiste australien demande le rapatriement des réserves d’or nationales



Australian Nugget

Après l’Allemagne, la Pologne et la Finlande parmi d’autres pays, c’est maintenant au tour de l’Australie de demander le rapatriement de ses réserves d’or. Une véritable campagne intitulée ‘Récupérons l’or australien’ vient d’être déposée par un lobbyiste sur internet.

“Nous sommes confrontés à un changement structurel sans précédent sur le marché de l’or au niveau international dû à l’incertitude liée au système financier mondial. Il existe, de plus, des raisons importantes qui peuvent, à juste titre, nous préoccuper et tout particulièrement celles concernant la garde des réserves d’or d’Australie à Londres”.

D’un côté, il est fait état de l’importance du rôle de l’or sur la scène internationale en raison de sa protection face aux risques du système financier. D’un autre côté, ils veulent prendre le contrôle des réserves d’or comme c’est le cas à Londres.

En ce moment, l’Australie possède 80 tonnes d’or dans ses réserves officielles dont la Banque Centrale d’Australie est titulaire. Selon un communiqué de l’autorité monétaire, ces 80 tonnes se situeraient dans la Banque d’Angleterre, un endroit où l’or serait en sûreté et surtout justifié pour des raisons de coûts.

Grâce à ces possessions d’or, l’Australie reçoit certains avantages provenant du prêt de ses réserves d’or. Cependant, le pays a développé des plateformes tant privées que publiques par le biais desquelles il est possible de garder de l’or à des prix très compétitifs et à de faibles coûts de transport.

Aux prix actuels, la valeur des réserves d’or est de 3.300 millions de dollars américains. A ce stade, il faudrait peut-être se pencher sur le coût engendré pour faire garder l’or à Londres. Le fait de pouvoir disposer de l’or sur le territoire australien permettrait d’en avoir un meilleur contrôle.

Pour que le rapatriement des réserves soit effectif, il faudrait que celui-ci soit approuvé par le gouvernement. Conformément au Décret de 1959, le gouvernement peut faire pression sur la Banque Centrale afin de prendre une décision qui soit ‘d’intérêt général’.

Ext : GoldSilverWorlds.com et OroyFinanzas.com

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Hard Brexit conséquences sur l'or

Brexit : encore un report ?

Live sur le Brexit. Retrouvez nos informations sur l'évolution du Brexit et son influence sur les cours de l'or et de l'argent. Mises à jour en temps réel.