Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Cours de l'or / Cours de l’or : plus haut historique…et maintenant ?
cours de l'or 6 mois, en septembre 2019

Cours de l’or : plus haut historique…et maintenant ?


La dernière semaine d’août 2019 est donc un record historique pour le cours de l’or en euros. 1401 euros l’once, du jamais vu ! Et donc maintenant, que va-t-il se passer ? Poursuite de la folle ascension ou reflux ?

C’est la 30ème édition de cette chronique hebdomadaire du cours de l’or et elle se trouve être à marquer d’une pierre blanche ! En effet, comme nous l’explique notre expert de l’analyse technique Tradosaure, « jamais, on n’a vu un cours de l’or dépasser les 1400 euros l’once ». Mais il faut aussi bien noter que cette incursion au-delà de la résistance historique des 1387 euros n’a été que de courte durée.

Une résistance forte sur laquelle on bute !

Vous le savez, si vous lisez cette chronique régulièrement, il y a toujours plusieurs temporalités dans la lecture d’un cours. Il y a le temps réel, le quotidien, l’hebdomadaire et le mensuel (en autres). En ce 31 août 2019, on scrutait donc avec attention le cours de l’or. Allait-il rester au-dessus des 1387 euros l’once ? Cela n’a pas été le cas. Il y a eu un reflux juste avant la fin du mois et donc, pour notre expert, la résistance historique de septembre 2012 n’est donc pas cassée. On bute, on tape, on se cogne sur cette résistance forte…et c’est assez normal, c’est par définition un cap difficile à franchir.

Une forte baisse peut donc intervenir dans les prochains jours

Attention, comme d’habitude, nous ne sommes pas les enfants naturels de Madame Irma. Nous ne sommes donc pas en train de vous proposer ici des prédictions. L’analyse de Tradosaure repose sur l’observation de phénomènes habituels dans des situations similaires. Ainsi, quand un cours atteint une résistance forte, en général il s’y fracasse plusieurs semaines avant d’éventuellement la franchir. De la même manière, après une très forte hausse, une correction importante peut intervenir.

Ainsi, en 2006, on a touché un plus haut historique, dans les jours suivants, une correction de 22% est intervenue. En 2009/2010, on connait une différence de 20% entre le plus haut et le plus bas de l’année.

Une correction ce n’est pas grave !

Quand vous regardez le cours d’un actif, quel qu’il soit, il y a toujours une succession de hausses et de corrections. Pour l’or, si on regarde sur le long terme entre 2005 et 2012 (donc finalement 2019 aussi), on a connu une hausse cumulée de 340% et de nombreuses fortes corrections de plus de 20%.

L’autre intérêt d’une correction, c’est que cela permettrait à certains investisseurs «d’entrer» sur cet actif « pendant les soldes ».

On vous le rappelle, il ne s’agit pas de conseils d’investissements mais bien d’information et de pédagogie. Pour tout investissement il est nécessaire de s’adresser à un professionnel de la gestion du patrimoine qui saura vous conseiller.

L’argent se réveille en fanfare !

Pendant que l’or bat des records, l’argent sort enfin du marasme. On a eu une augmentation de 34% du cours de l’argent en 4 mois, c’est même mieux que l’or. Et pour l’instant, pour le métal blanc en euros, la résistance suivante n’est pas atteinte. Elle est à 17,3 euros l’once. Il y a donc un peu de chemin à parcourir mais elle n’est pas loin. Là aussi, une correction, après une si forte hausse pourrait intervenir et cela ne serait pas une anomalie.

Les cours records de l’argent datent aussi de 2012 et on en est loin, très loin. En effet, l’once d’argent s’échangeait il y a 7 ans plus de 30 euros l’once.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Or : 23% d’augmentation depuis avril !

Encore une semaine de hausse pour l’or en euros et en dollars. Mais selon notre …