Publicité

La première semaine de juillet a terminé dans le vert pour l’or et l’argent. Un rebond enregistré juste après l’annonce de chiffres du chômage décevants aux Etats-Unis. Les cours ont profité de supports bien marqués pour repartir vers le haut.

Or en euros : un support se construit

Depuis quelques semaines, le cours de l’or en euros est très fortement influencé par l’or en dollars. Et donc les informations en provenance de l’économie américaine provoquent des soubresauts qui n’ont pas réellement d’ancrage avec l’analyse technique. Sauf que, comme le précise Tradosaure notre expert en analyse des cours des métaux précieux, les investisseurs regardent aussi les supports (et les résistances) qui se créent avec les effets d’annonces. Nous sommes dans cette situation en ce moment avec le cours de l’or en euros. Un support récent s’est positionné à 1473-1480 euros. Le cours est allé au contact puis, comme un « coup de mollet au fond de la piscine », il a pris appui pour repartir vers le haut.

Or en dollars : des supports connus et très solides

A la différence du cours exprimé dans la monnaie européenne, le cours en dollars est un peu plus charpenté techniquement. Un support a résisté plusieurs fois à 1755-1774 dollars l’once d’or. Il s’est mis en place quand le cours est parti tutoyer à nouveau le sommet des 1900 dollars il y a plusieurs semaines. C’est lui qui a stoppé la baisse récente. Après quelques jours d’hésitations, l’or en dollars a viré au vert. En revanche, les tendances de long terme sont toujours baissières.

L’argent plutôt en forme

Après une forte et soudaine correction, la chute a été freinée à l’approche du support des 21,2-21,5 euros et 25,7-26,20 dollars l’once d’argent métal. On est là en revanche clairement dans une évolution technique du cours. Les investisseurs ont les yeux rivés sur ces limites et ils achètent à leurs contacts. Résultat, retournement. Les tendances, à la différence de l’or, sont plutôt haussières. En revanche pour atteindre la prochaine résistance, il faudra engranger encore une hausse de 10% environ. A surveiller.

Publicité
Article précédentFaut-il craindre le retour de l’inflation ?
Article suivant5 conseils pour bien diversifier votre épargne
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici