Publicité

Il y a des jours comme ça où l’on regrette d’ouvrir le journal (ou sa boite mail remplie d’alertes anxiogènes sur la crise). D’où un certain temps de réaction de ma part… Tiens, le dernier rapport sur « Les revenus et le patrimoine des ménages » 2012 vient d’être publié ! Pas vraiment raccord avec le grand oral de notre nouveau Premier Ministre hier à l’Assemblée… Combien de temps va durer la méthode Couet ?

Bonjour, je vous prête ma corde ou bien vous préférez conserver un peu de pouvoir d’achat en achetant de l’or ? Bien sûr, présenté de cette façon, vous opterez à n’en point douter pour la deuxième proposition ! Mais – et c’est bien dramatique – la réponse n’est pas si évidente que cela pour la grande majorité silencieuse de personnes victimes de la pauvreté.

Bienvenue dans un monde de pauvreté durable
Le niveau de vie de dégrade sérieusement. Le rapport de l’INSEE indique que sur les 5 dernières années, un tiers (oui plus d’un tiers, 36%) des Français a connu un épisode de pauvreté, soit d’ordre monétaire, soit en privation de bien matériels. Plus grave, si elle a été transitoire pour 41% des Français, elle a duré près de 5 ans pour 27% d’entre eux. Plus les privations (monétaires, matérielles) sont nombreuses, plus la pauvreté qui les accompagne est persistante.

Mieux vaut épargner qu’être proprio !
Ce n’est pas moi, mais le rapport de l’INSEE qui le dit : « Sortir précocement du système scolaire augmente le risque de pauvreté, tandis qu’avoir une épargne disponible protège mieux de la pauvreté qu’être propriétaire ou accédant à la propriété ». Ce n’est pas ça qui va relancer le marché de l’immobilier…

Autre fait alarmant, le nouveau record du taux de chômage dans la zone euro. Celui-ci était déjà très inquiétant en Espagne.

Publicité
Chomâge dans la zone euro (par Eurostat)
Chomâge dans la zone euro (par Eurostat)

Le graphique parle de lui-même. Et cet article de 20 Minutes résume très bien la situation du chômage en France et explique pourquoi ça ne va pas s’arranger.

« Le taux de chômage en Europe (…) devrait poursuivre inexorablement sa hausse sur fond d’augmentation d’impôts, de plans d’austérité et de récession », nous confie Charles Sannat, Directeur des Etudes économiques d’AuCOFFRE.com. « En Grèce par exemple, il est désormais devenu très dangereux d’exercer un métier comme chauffeur de taxi, la maigre recette attirant bien des convoitises malhonnêtes. Ce genre de désagréments se produit lorsque la côte d’alerte du chômage atteint 1 5% d’une population ». Sans emploi, point de pouvoir d’achat, point de consommation, fi du pacte de croissance…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici