Publicité

1. Le cycle de dégradation des notations des Etats a débuté et il va s’accélérer : Grèce, Espagne, Portugal et Irlande. Mais les autres vont suivre sous le poids de déficits abyssaux provoqués par des plans de relance chaque jour augmentés
2. Le système bancaire n’est pas stabilisé. Une nouvelle vague de pertes massives et de provisions provoquées par l’impact de la récession économique sur les entreprises et les ménages s’est déclenchée.
3. Les indicateurs économiques dans le monde entier, des Etats-Unis à la Chine en passant par l’Europe, confirment la récession et font redouter la dépression.
4. L’inflation s’effondre. Dans un contexte économique normal, ce serait une bonne nouvelle ; souvenons nous qu’il y a encore quelques mois l’inflation était LE problème principal. Mais dans le contexte économique actuel, la décélération de l’inflation peut être le préambule de la déflation, véritable cancer économique.

Marc Fiorentino, président d’Euroland Finance pour Boursorama.com

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici