Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Banques / En Inde : les achats d’or par carte de crédit sont de plus en plus restreints, voire bientôt interdits.

En Inde : les achats d’or par carte de crédit sont de plus en plus restreints, voire bientôt interdits.


Dans le but de réduire la consommation, la banque centrale d’Inde, le RBI, a demandé aux banques de cesser tous les paiements mensuels échelonnés relatifs aux transactions d’achats de bijoux et de pièces d’or. 

Acheter de l’or en Inde devient de plus en plus difficile pour les consommateurs habitués à utiliser l’argent plastique pour acheter d’imposantes parures de bijoux ou tout ornement en or. Le RBI a ainsi demandé aux banques  de ne plus ‘convertir ‘ les achats d’or effectués par carte de crédit en versements mensuels échelonnés.

Poursuivant sa lutte contre la consommation d’or, le RBI (Reserve Bank of India) fait tout pour décourager les acheteurs d’or en Inde. L’interdiction d’échelonner mensuellement les paiements d’achats d’or effectués par carte de crédit dans les bijouteries a déjà provoqué une chute des ventes.

La banque centrale a tout simplement demandé aux banques de cesser d’accepter les paiements effectués par carte de crédit pout tout achat lié à l’or. En moins de 48 heures, les résultats n’ont pas tardé à se ressentir : les clients qui visaient des achats conséquents  n’ont pas pu passer commande. Les ventes ont ainsi chuté de 25%.

Les cas typiques sont pour les achats d’une valeur supérieure à 1652$ : les consommateurs indiens ont tendance à échelonner le paiement de leurs achats d’or (EMI) entre trois et six mois. Alors que les consommateurs peuvent profiter e leurs achats d’or, le ‘paiement’ est étalé sur une plus longue durée.

Cependant, les directives du RBI a semé un vent  de panique parmi les détaillants d’or en Inde, qui ont beaucoup misé sur les EMI pour tout achat de valeur importante. Ces mesures ont impacté une grande majorité de la population qui comptaient sur les paiements échelonnés pour effectuer leurs achats d’or.

Le RBI a émis cette directive comme une mesure de politique non seulement afin de diminuer les importations sinon pour abaisser la consommation, cette dernière se trouvant à son apogée.

Les ventes onéreuses ont complètement cessé en conséquence. Les ventes de bijoux ont chuté de 10%. De plus, le RBI a ordonné que les cartes de crédit ne soient plus acceptées pour les achats de pièces d’or.

Selon K.N. Marzook, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Kerala, ce mouvement est totalement  injustifié.  ‘Elle restreint la liberté d’une personne. Bien que le gouvernement met en avant la responsabilité au niveau des transactions, ceci va certainement engendrer la circulation d’argent illégal dans le système. Avec une carte de crédit, il y a plus de traçabilité’.

M. Marzook mentionne qu’à Kerala, au sud de l’Inde, 22 kilos d’or sont vendus au quotidien, en temps normal, soit sous forme de bijoux ou de pièces d’or. Maintenant, les ventes au quotidien ont sérieusement été impactées puisque 20% de celles-ci s’effectuaient par carte de crédit.

Les banques n’offrent plus de crédit pour couvrir les achats d’or. Une carte de crédit permet au consommateur de bénéficier d’un crédit de 45 à 50 jours. Avec cette  mesure, le RBI veut s’assurer que l’or ne s’importera plus autant dans le pays et que les gens finiront par résister à la fièvre de l’or.

Source : Mineweb.com.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Pièce or 20 Francs - Napoléon III

Napoléons III Tête Laurée et Tête Nue : des placements sûrs !

Même si le Napoléon Marianne Coq 20 Francs est la pièce d’or par excellence à acheter pour protéger son patrimoine – et la plus emblématique – d’autres Napoléons gagnent à être connus. Parmi eux, les Napoléons III Tête Nue et Tête Laurée, et en particulier le Napoléon III 100 F frappé entre 1855 et 1870, une pièce rare avec un très beau volume.