Publicité

La foi dans le dollar, c’est la foi dans l’homme moderne.Voilà pourquoi nous nous en méfions.
(…)
Par le passé, on n’avait pas besoin d’avoir foi en la nature humain pour accumuler dollars, livres sterling, francs ou deutschmarks. Derrière chacune de ces devises, jusqu’à relativement récemment, on trouvait une quantité fixe d’une chose que l’homme ne fabriquait pas — pas plus qu’il ne pouvait l’imiter, la détruire ou la trafiquer — l’or. En fin de compte, quiconque détenait un franc ou un dollar pouvait compter sur le fait qu’il était possible de l’échanger contre de l’or (…)
Un haussier sur le dollar n’a rien de solide sous les pieds. Il n’a que la foi. Il doit faire confiance aux économistes modernes.

Bill Bonner – Chronique Agora – auteur du livre L’Empire des dettes : A l’aube d’une crise économique épique
(ouvrage édité en 2006…)

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici