Publicité

Après une hausse de 217 000 en 2008 des inscrits en catégorie 1, servant de baromètre officiel (à 2,114 millions fin décembre), le nombre de chômeurs pourrait augmenter cette année de 375 000 à 454 000, selon les scénarios examinés par le patronat et les syndicats lors d’une réunion du bureau de l’Unedic, mercredi 11 mars. Ces scénarios sont fondés sur des hypothèses de recul du PIB de 1,5 % et de 1,8 % respectivement.

Le gouvernement tablerait actuellement sur la première hypothèse alors que la Commission européenne pencherait en faveur de la seconde. Le 11 février, l’assurance chômage avait déjà publié une prévision assombrie, mais pas aussi noire, en tablant sur 282 000 demandeurs d’emploi supplémentaires dans l’hypothèse d’un recul du PIB limité à 1 % en 2009. LIRE LA SUITE SUR LEMONDE.FR

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici