Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Asie / Les banques vietnamiennes vendent l’or de leurs clients afin de couvrir leurs besoins …

Les banques vietnamiennes vendent l’or de leurs clients afin de couvrir leurs besoins …


Voilà plusieurs mois, il était rapporté un fait inquiétant au Vietnam, pays où l’inflation semble prendre une surdimension et ferait écho à la réfutation directe de Ben : “L’or n’est pas de l’argent, c’est juste de tradition!”

Bernanke déclarait que l’or n’était qu’une babiole à admirer mais sans valeur intrinsèque. Les banques locales étaient même allées jusqu’à payer des dividendes aux résidents locaux pour ‘stocker’ leur or …

Cependant, comme il faut en être conscient, toute banque, et même toute institution du secteur bancaire, est prête à payer des ‘dividendes’ papier pour l’or mais tout ce stratagème termine généralement sous forme de confiscation.

Les banques ne sont pas les propriétaires de l’or entreposé mais elles n’hésitent pas le vendre afin de pouvoir disposer de liquidités et regénérer ainsi leurs réserves.

Maintenant, il est temps aux vendeurs forcés de devenir des acheteurs forcés puisque la “Banque d’Etat du Vietnam ainsi que la banque centrale du pays vont permettre aux banques locales d’acheter jusqu’à 20 tonnes d’or au cours de ces deux prochains mois afin de donner plus d’aisance à leurs liquidités avant l’annonce imminente d’une interdiction sur l’utilisation de l’or comme moyen de stimuler leur capital d’exploitation.”

Ceci signifie qu’après avoir exercé de telles pratiques complètement illégales, les banques sont désormais «autorisées» et, ce, à l’annonce imminente de «l’interdiction» de ce qui n’était pas une pratique autorisée.

Ce qui n’est pas dit dans cette histoire, c’est que l’or, qui n’est pas en possession propre de son propriétaire, et qui a été remis à une banque insolvable du pays (virtuellement, elles le sont toutes) afin d’y être gardé en coffre, a très certainement été vendu, prêté ou encore ré-hypothéqué ou peut-être négocié d’une façon ou d’une autre. Ces banques seront dans l’incapacité de pouvoir ‘livrer’ l’or physiquement parlant à ses clients.

Les banques ont acheté plus de 60 tonnes d’or au cours de ces six derniers mois et auront besoin d’en acheter davantage afin de répondre à leurs besoins de liquidités, selon une déclaration du sous-gouverneur Le Minh Hung de la banque centrale lors d’un communiqué, publié sur le site internet de la banque centrale. Les banques locales ont reçu des dépôts d’or du secteur public au cours des années précédentes et ont vendu l’or sur le marché local pour obtenir des liquidités. Maintenant, elles devront acheter de l’or pour rembourser leurs dépositaires à un moment où le prix de l’or a fortement augmenté. La banque centrale veut empêcher ce genre d’opérations risquées. De ce fait, la banque centrale prévoit d’interdir aux banques, dans un très proche avenir, d’être impliquées dans toutes transactions commerciales d’or.

“La demande de capital est habituellement forte au quatrième trimestre. C’est risqué pour le système bancaire surtout si les banques sont contraintes d’acheter de l’or pour couvrir leurs besoins, déclara Mr. Hung.

“La banque centrale va surveiller de très près et se chargera de stabiliser le marché de l’or au niveau national. Elle interdira bientôt aux banques d’utiliser l’or comme moyen de stimuler leur capital d’exploitation”, a t-il ajouté.

Cela soulève tout de même une question : après de tels faits, comment les gens peuvent-ils encore croire en leurs banques ? Jusqu’à quels points sont-elles fiables, solvables et quelles en sont les preuves ?

Heureusement, dans toute cette histoire, il n’y a eu aucune contrebande d’or selon Mr Hung et, par conséquent, aucune augmentation de la demande pour le dollar américain jusqu’à présent pour cette année en indiquant aussi que cela a même contribué à maintenir stable le taux de change entre le dong vietnamien et le dollar américain jusqu’ici.

La morale que nous pourrions tirer de cette histoire, c’est que pour préserver ses propres intérêts, il faut mieux sortir du système bancaire.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Crise en Turquie : attention à l’effet domino sur l’économie mondiale

La crise monétaire turque, « un risque pour l’économie allemande ». C’est le signal d’alarme …