Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / Quand l’or compense les pertes boursières…

Quand l’or compense les pertes boursières…


… Il joue parfaitement son rôle de couverture. C’est exactement ce qu’illustre l’exemple de cet investisseur qui, heureusement pour lui, n’avait pas mis tous ses œufs dans le même panier.

Didier L. a acheté des pièces d’or, tout simplement quand l’opportunité s’est présentée à lui, début 2011. Le discours permanent sur la crise, l’instabilité des marchés boursiers et de l’or valeur refuge l’ont décidé franchir le pas en plaçant une partie de son patrimoine dans l’or métal, sous forme de pièces d’or. « J’ai tout simplement posé une question sur l’investissement dans l’or et l’argent internet et de fil en aiguille, je me suis retrouvé sur une plateforme de vente et d’achat de pièces d’or dans lesquelles j’ai pu placer une partie de son patrimoine ».

Le profil de l’investisseur s’inscrivait plutôt sur du long terme. « A la base, je pensais thésauriser en achetant des Napoléons et demis Napoléons, dans la perspective de revendre mes pièces d’or avec une bonne plus-value, avant la vente à échéance, de sorte à ne plus avoir à payer la taxe sur la plus-value » (qui est de 31% NDLR).

Las, les actions boursières dans lesquelles il avait placé une partie de son capital ont connu de fortes moins values cet été. Ses actions en portefeuille ont toutes chuté. Heureusement, en revendant toutes ses pièces d’or, notre épargnant a pu retirer rapidement les liquidités dont il avait besoin pour compenser cette moins value.

Ses pièces d’or sont parties comme des petits pains

L’or a ainsi rempli son rôle de couverture et Didier L. a même pu réaliser une plus-value substantielle en revendant ses pièces d’or. Au final, s’il n’a pas perdu d’argent, son seul petit regret est qu’il sait qu’il aurait pu en gagner plus s’il n’avait pas été obligé de revendre ses pièces plus tôt que prévu.

Il a pu revendre ses pièces d’or à la cotation, celles-ci sont très vite parties et l’argent s’est immédiatement retrouvé sur son compte courant. « J’ai été surpris par la rapidité et la facilité d’exécution du processus. Ca n’aurait jamais été le cas avec une banque traditionnelle, cette rapidité favorise les échanges et les flux monétaires, c’est donc intéressant. Et ça aurait été aussi rapide avec des sommes beaucoup plus importantes ».

C’est le bon moment pour acheter !

Le plus terrible, dit-il, c’est que l’équilibre des sociétés du CAC 40 (dont il avait quelques actions) est excellent actuellement, mais les marchés nerveux, frileux, qui redoutent la crise souveraine de la zone euro, mettent en doutent à mal le cours de ces sociétés qui se portent bien et sont plus que viables. « Mais les actions qui sont actuellement au plus bas ne peuvent que remonter ».

Malgré la forte perte qu’il a subie sur son portefeuille d’action, notre investisseur conseille donc à ceux qui disposent de liquidités d’acheter des actions du CAC 40 et des entreprises dont les perspectives de croissance économique sont certaines, comme ErDF et celles du secteur du développement durable. Prudent et fort de son expérience, conscient de la progression que va continuer d’accomplir le cours de l’or, « c’est le moment où jamais d’acheter de l’or pour sécuriser son épargne » nous confie-t-il. « L’épargne dans l’or, c’est autant de liquidités disponibles pour se couvrir mais aussi pour acheter ».

Où acheter ses pièces d’or en toute confiance ?

« L’achat de pièces d’or n’est pas anodin, mais le contact avec les conseillers d’aucoffre.com, (la plateforme de négoce où j’ai acheté mes pièces d’or), est excellent. Je ne rencontre jamais d’attente quand j’ai besoin d’un conseil et mes interlocuteurs sont serviables, disponibles et rassurants ».

En outre les pièces sont certifiées, triées, vendues avec un code barre et chaque exemplaire est unique. C’est valable pour les pièces de semi collection (comme la 5F Napoléon) et les pièces « boursables » (dites d’investissement).

« Non seulement la commission d’aucoffre sur la vente est dérisoire (1%), mais en plus les pièces sont déjà expertisées, ce qui représente un gain de temps, d’argent et de confiance et ça, ça n’a pas de prix ».

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Crise en Turquie : attention à l’effet domino sur l’économie mondiale

La crise monétaire turque, « un risque pour l’économie allemande ». C’est le signal d’alarme …