Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / Trinquons à la santé de l’euro !
L'épargne des Français n'est pas épargnée

Trinquons à la santé de l’euro !


L'épargne des Français n'est pas épargnée

A l’occasion des 10 ans de la monnaie unique – un anniversaire bien discret au passage – L’or et l’argent fait le point sur ce qui va plomber votre budget en 2012. Pour l’heure, l’or ne fait l’objet d’aucune nouvelle taxation, affaires à suivre, donc !

Tandis que la presse spécule sur la fin probable ou pas de l’euro, comment revenir à la lire, la drachme, le franc… les ménages français eux, vont continuer de mettre la main au porte-monnaie avec un pouvoir d’achat à la baisse. Voici une petite liste déprimante de tous les produits et services qui vont augmenter cette année.

Hausses promises, hausses dues !
Avec + de 3% des prélèvements durant le premier semestre, le pouvoir d’achat des Français devrait diminuer de 0,1%. La hausse de la TVA devrait s’étager tout au long de l’année sur les produits concernés, une belle façon de fêter les 10 de l’euro dont la mise en circulation s’était déjà accompagnée d’une forte hausse des prix en 2001…

– Les assurances : + 5% de moyenne, c’est une des augmentations les plus importantes de prévues pour les assurances auto et habitation.
– Les mutuelles : + 4,7%
La CSG, notre petit effort de guerre national va être imputé à 98,25% du salaire au lieu de 97%.
– Transports : + 3,7% pour les courses en taxi et + 3,2% pour les trajets en TGV.
– Le gaz augmente de 4,4%.

Les « vices » dans le collimateur
Globalement, la TVA passe de 5,5% à 7%.
– Sodas et boissons sucrées avec des édulcorants de synthèse : +11 centimes d’euros sur une bouteille d’1,5 litres et + 2 centimes sur les canettes.
– Alcool : tous les alcools de 18° et plus vont être taxés (sauf le vin et la bière)
– Cigarettes : le paquet va encore augmenter de 6% (même hausse qu’en octobre dernier)

L’épargne pas épargnée, l’immobilier touché
Le taux de prélèvement forfaitaire libératoire va passer de 19 à 21% sur les dividendes et de 19 à 24% sur les intérêts.
L’exonération totale des taxes sur les plus-values immobilières passe de 15 à 30 ans et les réductions d’impôts destinées l’investissement dans le neuf passent de 22 à 13%.
Le barème de l’impôt sur le revenu est gelé en 2012 et le montant des niches fiscales est plafonné à 18000€ et 4% du revenu imposable.
Les très hauts revenus (entre 250 000 et 500 000€) se verront allégés par une taxe exceptionnelle de 3 à 4%.

Et l’or ?
Bien sûr que son prix va continuer de grimper et c’est une bonne nouvelle pour celles et ceux qui souhaitent y déplacer une partie de leur patrimoine. Tant qu’aucune solution réelle (autre que celle du renflouement des banques avec de l’argent qui n’existe pas) ne sera trouvée, l’or continuera de garder sa courbe ascendante, sans effet de bulle à court terme. Si les élections américaines – et françaises – rassurent les marchés, alors on peut miser sur une baisse passagère du cours de l’or, mais ce désintérêt ne sera que passager.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Crise en Turquie : attention à l’effet domino sur l’économie mondiale

La crise monétaire turque, « un risque pour l’économie allemande ». C’est le signal d’alarme …