Publicité

Le 8 décembre 2015, le cabinet de conseil Bain & Company a publié un rapport global annuel (en anglais) sur le diamant, intitulé « The Global Diamond Industry 2015: Growth perspectives a mid short-term challenges ». Une étude très approfondie sur le diamant et toujours très attendue par les investisseurs. Voici une synthèse des éléments les plus marquants de l’analyse. 

Le diamant, complémentaire de l’or et de l’argent

Le diamant est un actif de diversification de relance, complémentaire de l’or et l’argent qui sont des actifs anti-crise. C’est plus un placement qui accompagne plutôt la croissance, qui doit être envisagé comme un plan d’épargne de précaution de moyen et de long terme et dans l’optique de consolider son épargne.

le diamant peut être revendu à n’importe quel moment pour libérer des liquidités lorsque de grosses dépenses sont prévues (financement des études des enfants, réparation de la toiture, changement de voiture…).

Quelques mots sur le rapport

Malgré un ralentissement économique mondial, les perspectives à long terme pour le marché du diamant restent positives, la demande devant dépasser l’offre à partir de 2019 selon les estimations du rapport.

Production de diamants bruts jusqu'en 2030 (c) Bain & Company
Production de diamants bruts jusqu’en 2030 (c) Bain & Company

Cliquez pour lire l’intégralité de l’article sur DiamondSpot.com

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici