Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Non classé / Or et sécurité

Or et sécurité


Une ruée vers l’or d’un nouveau genre

En cette période de crise l’or s’avère très attractif, les malfaiteurs ne s’y trompent pas : le métal précieux est devenu leur cible privilégiée. Il est évident que le marché de l’or se porte bien et le taux de criminalité qui concerne celui-ci est tout à fait révélateur de son « succès ».

Il est utile de faire ici un état de lieux, presque un guide pratique, à propos de l’or et de la sécurité : escroqueries, contrefaçons, recels et délits : on vous dit tout !

Il ne se passe pas une semaine sans que les faits divers ne rapportent un délit qui concerne de près ou de loin le marché de l’or. Les bijouteries ne font que trop souvent l’objet de vols et braquages en tous genres. La recrudescence de cette forme de criminalité a malheureusement été illustrée par la mort d’un bijoutier lors d’un braquage à main armée à Cannes.

Cette ruée vers l’or d’un nouveau genre est telle que les malfrats n’hésitent pas à s’attaquer directement à la source de la « chaîne de production ». Les fonderies deviennent ainsi de plus en plus une cible de choix pour les cambrioleurs professionnels. : Les chercheurs d’or ont visiblement troqué leurs tamis pour un pied de biche…

Ces types de cas extrêmes restent exceptionnels néanmoins des délits plus petits tels que le vol à l’arrachée ou des cambriolages chez les particuliers sont monnaie courante. Là encore l’or est la cible prioritaire des malfaiteurs qui savent qu’ils n’auront aucun mal à revendre le métal précieux. Il existe ainsi un véritable marché parallèle de l’or, marché fortement alimenté et influencé par le développement des officines « spécialisées » dans le rachat d’or.

Le nombre de ces boutiques s’est largement multiplié avec la montée du cours de l’or. Typiquement il s’agit hélas bien souvent de revendeurs peu scrupuleux qui ne voient en l’or que l’opportunité de se faire de l’argent sur le dos des gens. La phrase peut sembler assassine, infondée et gratuite mais il faut bien comprendre que ces commerçants sont bien loin de la philosophie et des véritables valeurs véhiculées par les vendeurs traditionnels. Pour ces formes de commerce l’or n’est que prétexte à faire du business, l’image qu’ils communiquent est donc nuisible à la logique de placement économique que défendent les inconditionnels du métal jaune.

Le problème est double avec ces boutiques :
Non seulement elles rachètent souvent l’or à des prix largement en deçà du cours de l’once et profitent ainsi de la méconnaissance de la clientèle sur le marché. Mais en plus elles encouragent, ou du moins incitent, au développement de la criminalité qui concerne l’or (cambriolages, vols à la tire…).
Le rachat de l’or est tellement facilité, accessible et rapide dans ces commerces qu’ils constituent souvent des lieux de recels idéaux pour les malfaiteurs souhaitant se défaire de leur butin. Ces officines n’offrent aucune traçabilité possible sur la provenance de l’or et aucun justificatif n’est nécessaire lors de la vente de l’or. Il est donc totalement impossible de savoir si l’or provient d’un cambriolage ou non.
Dans ce contexte il est normal qu’un certain scepticisme vis-à-vis du marché de l’or se développe dans la société. Du coup où et comment acheter de l’or en toute sécurité sont des questions légitimes qu’il est même important de se poser avant tout projet d’investissement.

Achat d’or : les bons réflexes à avoir
Avant même de répondre à la question « où acheter de l’or » il est utile d’indiquer où il ne faut PAS l’acheter. Inutile de préciser que les sites tels E.bay et Leboncoin sont totalement à bannir pour les opérations d’achat d’or. Ceux-ci n’offrent aucune garantie quant à la certification des pièces et il s’agît là de véritables nids à escroqueries en tous genres. Plus globalement, ce n’est pas qu’internet qui est en cause ici mais véritablement l’achat de particulier à particulier en dehors du circuit et des plateformes de ventes professionnelles.

C’est donc seulement auprès de ces plateformes professionnelles telles AuCoffre.com que vous pourrez retrouvez toutes les garanties et sécurités dans vos opérations d’achat et vente d’or.

Non seulement ces plateformes sont garantes de l’authenticité des pièces qu’elles proposent (certificats à l’appuie) mais en plus les services qu’elles offrent sont tous destinés à sécuriser votre placement. Ainsi, il est possible de conserver son or au sein même des coffres détenus par ces professionnels. Ces services préservent l’or des épargnants à l’abri de toutes formes de délits.

Et la loi dans tout ça ?
Du côté juridique quels textes existent-ils pour sécuriser le commerce de l’or ?

En septembre dernier un texte de loi a beaucoup fait parler de lui dans le milieu des professionnels de l’or. Ceux-ci pensaient avoir trouvé en la loi n°2011-900 une première forme de contrôle du marché de l’or et ses transactions. Il n’en est rien comme nous l’explique l’expert Yannick Colleu :

« Il ne s’agit absolument pas d’un texte sur le commerce de l’or ! Les forums et tout l’internet se sont enflammés à la parution de cette loi en y voyant une disposition pour le contrôle du marché de l’or. Rien à voir … encore une fois il ne s’agit que de prévenir les vols de matériaux en obligeant les ACHETEURS professionnels à enregistrer les identités des VENDEURS au détail de ces matériaux pour faciliter la traçabilité des ventes et donc faciliter les enquêtes de police (Art. 88 A du CGI). J’en ai parlé à la Journée de l’Or. Les achats en cash sont toujours possibles jusqu’à 3000 € pour un résident français et jusqu’à 15000€ pour un non-résident (Code Monétaire et Financier – Article D112-3). »

Cette loi avait ainsi semé la confusion à sa parution mais elle ne concerne pourtant pas directement le commerce de l’or. Les professionnels du milieu réclament cependant un encadrement législatif pour réguler ce marché. Devant l’augmentation du taux de criminalité lié à l’or les syndicats des différentes professions montent aux créneaux pour qu’un projet de loi concret aboutisse.

D’un point de vue juridique on en est donc qu’à l’état de projets et les autorités commencent seulement maintenant à penser aux différents dispositifs possibles pour encadrer les transactions de l’or.
br>
Dans l’attente d’un texte de loi concret sur le commerce de l’or on ne peut que vous conseiller la prudence et d’uniquement faire appel aux sites spécialisés ou autres professionnels de l’or avant d’entamer toute forme de transaction ou placement vers le métal précieux.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Or Valeur Refuge

L’or est-il encore une valeur refuge ?

Devant l’apparent manque de réaction de l’or face au mini-krach boursier du début du mois …