Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Non classé / Revue de web du 29 mars
Pour éviter le « bank run », la fuite des capitaux, Chypre a imposé des restrictions bancaires inédites à ses citoyens. En pleine crise, il leur est donc impossible d’avoir accès à leurs propres économies. De quoi renforcer encore la position de l’or comme valeur sûre, même et surtout en cas de crise. Ni nation ni particulier, le Texas semble d’ailleurs vouloir rentrer dans la danse des Etats qui souhaitent récupérer leur or.

Revue de web du 29 mars


Pour éviter le « bank run », la fuite des capitaux, Chypre a imposé des restrictions bancaires inédites à ses citoyens. En pleine crise, il leur est donc impossible d’avoir accès à leurs propres économies. De quoi renforcer encore la position de l’or comme valeur sûre, même et surtout en cas de crise. Ni nation ni particulier, le Texas semble d’ailleurs vouloir rentrer dans la danse des Etats qui souhaitent récupérer leur or.

A Chypre, le système bancaire fait défaut aux citoyens

Alors que son président, Nicos Anastasiades, a annoncé que Chypre resterait bien dans la zone euro dans une information reprise par Le Monde ce vendredi, le pays continue de lutter contre la crise. Et semble avoir évité le “bank run”, la fuite des capitaux. Fermées depuis le 16 mars, les banques ont été de nouveau ouvertes aux Chypriotes. Mais avec des restrictions bancaires inédites en zone Euro : selon L’Echo le 28 mars, un décret ministériel valable au moins quatre jours limite les retraits d’argent à 300 € par jour et par personne. Pour les clients de la Laïki et de la Bank of Cyprus qui vont être liquidées, la restriction est encore plus forte : entre 120 et 100 € par jour et des virements à l’étranger limités.
Dans un article du 28 mars, Le Point revient aussi sur ces restrictions et les effets sur la population.

L’or, valeur sûre pour les pays et les gouvernements

Sur fond de système bancaire en faillite, l’or apparaît donc comme une valeur sûre, un refuge en cas de crise : un or physique, dont on est le propriétaire, et qui ne se dévalue pas.
C’est d’ailleurs une valeur refuge plébiscitée par les pays. Il y a quelques semaines, c’est la Bundesbank, la banque centrale allemande, qui rapatriait une partie de ses réserves d’or sur le sol allemand. C’est apparemment aussi le cas pour les Suisses. D’après une information publiée par le 20 Minutes helvète le 24 janvier, les Suisses veulent établir précisément où se trouve l’or national, et ramener les réserves d’or sur le sol helvétique.
Dans le pays, il est aussi d’ailleurs question d’une interdiction de vendre les réserves d’or, selon un article publié sur Euronews le 20 mars.

Plus étonnant encore, cette volonté du Texas – ou du moins de son député républicain Giovanni Capriglione – de faire rapatrier son or sur le sol de l’Etat. Dans un article du 26 mars, La Tribune évoque le projet du représentant texan. Il a estimé dans une interview donnée au Texas Tribune que l’or, valeur sûre, devait être le plus proche possible physiquement du propriétaire de l’or.

L’or, une valeur sûre pour les particuliers aussi

L’or valeur sûre pour les Banques centrales qui cherchent désormais à acquérir de l’or, mais pas seulement. Pour les particuliers aussi.
Si bien que, sur fond de hausse de la criminalité liée à l’or, ce sont les officines de rachat d’or qui font en ce moment l’objet de nouvelles mesures. La dernière suggestion de Benoît Hamon, le ministre délégué à l’économie sociale et solidaire et à la consommation, ne ravit pas les principaux réseaux de rachat d’or, selon un article du Figaro paru le 28 mars.
Il s’agirait de proposer un délai de rétractation de sept jours, mais le syndicat Snimep craint “une mesure impraticable et dangereuse“.

La hausse de la criminalité tout comme la demande du gouvernement montrent néanmoins la nécessité d’un achat d’or encadré et sûr. C’est d’ailleurs ce qui est proposé par AuCoffre.com, avec un service de garde en coffre sécurisé.
La dernière info notable de la semaine concerne un article paru le 28 mars sur Capital. On y évoque la pièce de 1 000 € Or Hercule, et “la valeur refuge que l’or peut représenter en temps de crise“.
Pourtant, survendue avec une prime de 50 %, la pièce d’or Hercule de 1000 € représente surtout une belle affaire… pour la Monnaie de Paris, et de la poudre aux yeux.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique

Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles, et on peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.