Publicité

Vendredi 8 avril 2011, la Monnaie de Paris a lancé une pièce en or d’une valeur faciale de 1 000 euros, ayant uniquement cours légal en France : la Hercule or 1 000 €, une nouvelle venue dans le monde de la numismatique, ainsi que sa petit sœur en argent de 100 €. Éditée à 10 000 exemplaires, cette pièce a connu un très grand succès ce weekend. La Monnaie de Paris suit en effet la tendance actuelle : les Français ne veulent pas connaître la crise et se tournent de plus en plus vers les valeurs refuges de référence, dont l’or, qui a encore connu un record historique ce weekend en dépassant les 1470 dollars l’once. Ce retour aux valeurs tangibles se traduit notamment par un attrait pour les pièces d’or en particulier, les Napoléons en tête de liste. Mais ce succès annoncé, le mérite-t-elle vraiment ?…

Hercule la classique refait surface

L’image classique d’Hercule, que l’on peut retrouver notamment sur la 50 Francs, encre ce tirage exceptionnel dans les valeurs séculaires de la Monnaie de Paris. Cette image d’Hercule était déjà présente sur les pièces de 5 Francs frappées au 19e siècle : Hercule, debout et entouré des figures de la Liberté et de l’Egalité, est vêtu d’une peau de lion, le lion de Némée. Le revers de la pièce reprend le symbole de la couronne de chêne et de laurier.

Sur cette nouvelle pièce d’or de 1 000 €, on retrouve une ré-interprétation plus moderne de l’Hercule : l’inscription « Liberté Égalité Fraternité » est présente sur l’avers et le revers. Sur le revers, les deux branches de chêne et de laurier ont été conservées mais sont désormais disposées verticalement, pour former un « E », celui de l’euro. Eh oui, car le principal changement de cette pièce, c’est que c’est une pièce en euro, non plus en franc !

Pourquoi avoir choisi cet esthétisme plutôt qu’un autre ? On peut imaginer que ce choix tient compte du fait que le design des précédentes pièces d’or et d’argent était un échec sur un plan esthétique : trop épurées, peu rassurantes, ces pièces étaient trop simples à copier. La Monnaie de Paris a sûrement, cette fois-ci, voulu jouer la carte de la sécurité.

Publicité

Que s’est-il passé avec cette nouvelle Hercule ?…

Avec un tirage initial de 10 000 exemplaires, collectionneurs et épargnants se sont jetés dans les bureaux de la Monnaie de Paris et à la Poste, où les pièces sont également commercialisées. L’engouement a été tel que pour la pièce de 500 € vendue en 2010. Sur leparisien.fr, on peut lire le témoignage d’un particulier, qui explique que « Je suis arrivé à 6h50. Pour la sortie des 10 € spécial Mayotte, j’avais attendu trois heures! Mes parents collectionnaient des napoléons et je continue avec les euros. J’espère les offrir un jour à mes enfants. »

La Monnaie de Paris avait prévu cette situation et a également mis en vente ce weekend une pièce Hercule en argent, d’une valeur de 100 €, à 50 000 exemplaires.

Fiche technique

… Et ce qu’il faut éviter !

A première vue, il est vrai que la Hercule or est plutôt alléchante. Mais dans un pur esprit d’épargne, nous ne saurons que trop nous méfier de ce genre de pièces d’or. Pourquoi ? Comment anticiper leur comportement puisque nous ne savons pas comment cette prime va évoluer dans le temps ? Pour le moment, aucune information n’est disponible quant aux futurs tirages de ces pièces, ou les possibles copies que les faussaires vont se faire une joie de proposer… En effet, des pièces sans défaut, comme la 500 € en 2010 ou toutes les pièces tirées ces dernières années, sont très simples à dupliquer.

Un autre argument de choc devrait définitivement vous convaincre : la pièce Hercule or pèse 20 grammes d’or pur, le cours de l’or est actuellement à 32 500 € le kilo, soit 32,5 € le gramme. Il n’est pas nécessaire de sortir de Math Sup pour comprendre que la pièce de 20 grammes d’or coûte en fait…650€!

Une très belle prime….pour la Monnaie de Paris, définitivement un fabricant de médailles…

Pour se tourner vers des valeurs sûres, les pièces d’or type Marianne Coq, Krugerrands ou Souverains restent les meilleurs placements. Et pour les numismates, rien ne vaut les pièces pour lesquelles nous savons qu’il n’y aura pas de nouveaux tirages : Napoléons 40, 50 et 100 Francs, mais aussi la très belle 100 Francs Bazor.

2 Commentaires

  1. Moneyweek a eu la même réflexion que vous pour la pièce de 100 euros or.
    Si effectivement la prime est grande pour la pièce de 500 et celle de 1000, les pièces de 100 euros de 2008,2009 et 2010 ainsi que la pièce de 250 euros de 2009 ont été des « placements » très rentables.

    Mais pour l’heure, les pièces d’or de 500 et 1000 sont des pièces de collection, au même titre qu’une figurine à 150 euros qu’on achèterait dans un magasin de jouets. La pièce de 500 euros est vendue, rappelons-le aujourd’hui, déjà à 650 euros.

    Par contre, on peut noter la relative « grossièreté » des pièces d’or avant celle émise ce mois d’avril. En effet, les faussaires se font une joie probable de la copier…mais il y a bien eu un gros scandale sur les faux lingots pourtant officiels, notamment aux Etats-Unis d’Amérique.

  2. 650€ d’or pour 1000€ en valeur d’achat, ce qui pourrait vouloir dire que l’or est sous estimé d’un tiers de sa valeur, is’n it ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici