Publicité
Pièces en or de 50 pesos mexicains

C’est malheureusement une histoire somme toute banale que le journal Sud-ouest nous a raconté hier, jeudi 27 octobre. Celle d’un homme en imperméable qui, en se découvrant, laissait apparaître une cinquantaine de pièces en or, des 50 pesos mexicains. Toutes fausses mais ça, évidemment, on ne l’a su qu’après…

La brigade de recherches de Libourne, sous les ordres du capitaine Patrick Roy, avait pour objectif, depuis quelques mois déjà, de démanteler un commerce illicite de pièces d’or mexicaines. Rôdant dans la ville, ces hommes proposaient aux détenteurs de capitaux inquiets pour leur avenir, d’investir dans des pièces d’or « authentiques ». En fait, elles étaient coupées au tungstène (qui a la même densité que l’or) et recouvertes d’or. C’est ainsi que quelques Libournais se sont fait avoir par cette promesse contrefaite. Normal, en cette période de crise, l’or est plutôt un doux refuge financier. L’arnaque n’est pourtant pas nouvelle.

Mais ce qu’il y a de plus ironique dans cette situation, c’est certainement l’arrestation du vendeur, de son complice mais surtout de l’acheteur qui se trouvait être un ancien vendeur. Cet escroc girondin, bien connu des services de police, comptait acheter 50 pièces d’or d’une valeur initiale de 1500 euros vendues à moitié prix.

Ayant flairé une belle opportunité, les arnaqueurs de pièces d’or occupent le marché avec des prix qui devraient éveiller la suspicion.

Lorsque l’on veut investir dans l’or pour épargner sans risque, il est donc important de savoir à qui s’adresser. Les professionnels vous proposeront des pièces authentiques, certifiées et expertisées.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici