Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Or / L’or est de retour à la mode. Prochain objectif : atteindre les 2300 $ l’once

L’or est de retour à la mode. Prochain objectif : atteindre les 2300 $ l’once


Dans sa dernière édition du rapport annuel In Gold We Trust, Ronald Stoeferle du Groupe Erste explique comment il entrevoit le marché de l’or entrer dans une nouvelle ère affichant des prix haussiers dépassant les 2000 $ l’once.

Depuis ces dernières années, la conception que les gens pouvaient avoir sur l’or a beaucoup changé. Longtemps considéré comme une commodité, ce métal est devenu de l’argent de qualité suprême. Ce retour vers un statut monétaire traditionnellement approuvé est le signe d’une nouvelle ère sur le marché du métal jaune.

Dans le rapport annuel de Stoeferle, ce dernier observe le sujet dans les moindres détails, de l’amélioration de qualités du métal à sa capacité à produire des arguments émotionnels, des actions des mines d’or au déclin du pétrodollar.

Ce rapport met en relief les convictions de Stoeferle, celles-ci prônant les propriétés les plus importantes de l’or, se penchant sur les différentes raisons pour lesquelles le métal a eu autant le vent en poupe depuis si longtemps et pourquoi cela continuera fort probablement à la hausse au cours du 4ème trimestre 2012 atteignant les 2300 $ l’once.

Parmi ces raisons, nous retrouvons la renaissance de l’or dans le cadre de la finance internationale et des taux d’intérêts vraiment négatifs.

Stoeferle déclare que l’or est redevenu graduellement depuis ces deux dernières années un argument ‘politiquement correct’.

“De part sa liquidité importante et ses caractéristiques uniques, l’or devient de plus en plus important à titre de garantie. Ainsi, on assiste à la renaissance de l’or dans la finance internationale. Ce serait un retour à la «monnaie saine»”.

Stoeferle ajoute que dans une enquête américaine, 44% des citoyens américains se déclaraient en faveur d’un retour vers l’étalon-or contre seulement 28% opposés à cette idée.  Certains déclarent qu’il n’y a pas suffisamment d’or existant pour un étalon-or aujourd’hui, mais nous pouvons considérer cette notion comme une distortion de la réalité.

L’Empire britannique put s’enrichir au temps de l’étalon-or, quand seules 150 à 200 tonnes d’or étaient détenues dans les coffres de la Banque d’Angleterre. Cela signifie que la quantité n’est pas un problème – la qualité prime sur la quantité toutes les fois.

Stoeferle déclare que de récentes propositions émanant de la FDIC, de l’OCC ainsi que de la Réserve Fédérale, relatives aux exigences liées aux fonds propres, démontrent pour la première fois que le fait de détenir de l’or n’engendre aucun risque. ‘L’or est redevenu officiellement ‘une valeur saine’  et se classe au même niveau que l’argent’ déclare-t-il. ‘Nous nous attendons à ce que cette décision ait de grandes implications. Par exemple, que le coût de détenir de l’or soit massivement réduit.’

Le deuxième argument pondérant justifiant les prix élevés de l’or avec une tendance plutôt haussière s’explique de par la bonne tenue de l’or dans un contexte économique affichant des taux d’intérêt négatifs.

‘Depuis les années 2000, les taux d’intérêts réels se sont montrés plutot négatifs à 51% du temps, ce qui favorise l’or dans de telles circonstances’.

Le fait que la Réserve Fédérale prévoit de maintenir une politique à ‘taux-zéro’ jusqu’en 2014 devrait prolonger les taux négatifs pendant un certain temps, circonstances propices à de nouvelles hausses du prix du métal jaune’. Il faut aussi tenir compte de la demande croissante de l’Inde et de la Chine – ces dernières contribuent au prix haussier de l’or.

Si les taux d’intérêts réels augmentaient d’au moins 3% pendant un certain temps, nous verrions les prix de l’or baisser. Il en serait de même si le monde subissait un enchainement de réformes structurelles extrêmes nécessaires à la réduction significative des dettes.

Si la Chine et l’Inde rentraient dans une profonde récession, ceci pourrait nuire à l’or comme cela pourrait être le cas avec un retour du dollar en force – bien que ces facteurs ne soient pas totalement à décarter. Ceci ne risque pas d’arriver à moyen terme. Etant donné que la majorité des dettes n’aient été ni rachetées ni radiées mais uniquement transferrées, le problème de l’endettement excessif n’a pas été résolu.

Les problèmes fiscaux ne peuvent pas être résolus durablement par des mesures monétaires. Ce serait comme si nous voulions régler un problème matériel avec des mises à jour de logiciels.

Le scepticisme, la crainte et la panique n’arrêteront pas le marché haussier. Ainsi, nous pensons que l’objectif du cours à long terme de 2300 $ l’once pourrait être atteint – ceci est d’un point de vue conservateur. Nous pensons que le parabolique dans un marché de tendance est encore à venir, au terme duquel notre objectif à long terme de 2300 $ l’once aura été atteint.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Tout savoir sur les pièces d’or à cours légal

Pourquoi crée-t-on encore des pièces d’or chaque année et pour qui ? Nos états s’évertuent …