Publicité

Dans sa prime jeunesse la Terre était en partie en fusion. Les éléments les plus lourds tels que le fer ou le nickel ont migré vers le noyau en quelques dizaines de millions d’années et ont entrainé avec eux d’autres métaux lourds qui ont une affinité avec le fer. Pourquoi reste-il dans ce cas de l’or, du platine ou du palladium à la surface de la Terre ? Ne devraient-ils pas avoir été entrainé avec le fer jusqu’au centre de la Terre.

Selon une recherche menée par le professeur Dr Gerhard Schmidt de l’université de Mainz, en Allemagne, il se pourrait que les métaux rares et précieux tels que le platine, l’or et l’iridium aient été amenés sur Terre par des météorites de fer. Il se pourrait même qu’une large part de ces métaux ait été apportée par la collision de Théia avec la Terre, une petite planète de la taille de Mars et qui a entraîné la formation de la Lune.

Le professeur Schmidt a présenté ses résultats à l’occasion du Congrès européen sur les sciences planétaires (EPSC pour «European Planetary Science Congress»), qui a eu lieu à Munster, en Allemagne, du 21 au 26 septembre 2008.

La rédaction de LORetLARGENT.info se demande si les dinosaures ne seraient pas morts à cause d’une pépite d’or géante qui leur serait tombée dessus 😉

Publicité

3 Commentaires

  1. c’est intérressant vos articles sauf que ça reste un peu trop ittopique vu les différents comparaisons que vous apporter sinon c’est édifiant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici