Publicité

Vous le savez déjà : en ce moment, l’or est plutôt en odeur de sainteté et ne finit pas de faire rêver. Placement idéal pour des jours dorés, son cours grimpe et la confiance des investisseurs avec ! Une des meilleures façons d’investir dans le métal précieux reste les pièces d’or : d’ailleurs, que se passe-t-il en ce moment à travers le monde pour elles ? LORetLARGENT.info vous propose cette semaine un tour d’horizon des tendances, des nouvelles et de l’actualité de quelques unes d’entre elles.

Du côté des Etats-Unis : le refuge vers les pièces d’or d’un pays en déroute

Aux Etats-Unis, ce n’est pas une surprise, la situation n’est pas au beau fixe : entre les plans de relance aux banques nuls, les taux d’intérêt qui avoisinent le zéro, la chute de l’immobilier, la hausse du chômage…la tendance n’est pas vraiment à l’optimisme. Et la guerre des monnaies qui se joue actuellement ne semble rien arranger. Il semble ainsi que nos voisins outre-Atlantique se tournent de plus en plus vers des investissements solides pour assurer des jours qui s’annoncent pénibles. Nos compatriotes américains prennent conscience que  l’investissement dans l’or, notamment les pièces d’or (l’Eagle en favori), pourrait être la solution aux craintes qu’ils ont au sujet de la hausse rapide des prix aux États-Unis qui pour le moment ne peut être contrée par le renforcement de l’économie : l’or représenterait donc un repart contre l’hyperinflation. La faiblesse du marché de l’emploi fait clairement hésiter les investisseurs à acheter des actifs liés au dollar en raison des préoccupations entourant les activités de relance de la banque fédérale.

L’escroc et les pièces d’or : que cela serve de leçon !

A force de constater que l’or est une valeur refuge par excellence et que les particuliers, les investisseurs, et même les banques centrales se ruent sur le métal jaune, cela a donné des idées à quelques-uns…Récemment, des plaintes de particuliers souhaitant vendre leur pièces d’or pour arrondir leur fin de mois ont été constatées : ces plaintes émanaient d’échanges via le site «  Le Bon Coin ». Les transactions se faisaient entre acquéreurs et vendeurs via l’envoi d’un chèque, mais les particuliers vendeurs ont vite découvert l’escroquerie : le chèque reçu en paiement a été refusé par leur banque…L’auteur de la supercherie, un numismate isérois, a alors affirmé alors aux autorités compétentes avoir trouvé un chéquier dans une poubelle…Un bel exemple à ne pas retenir !

Publicité

Pièce d’or star : le Krugerrand

Pour ne pas tomber en déconfiture si vous désirez investir dans les pièces d’or, n’hésitez pas à consulter nos conseils. Le Krugerrand est notamment particulièrement prisé : selon le site sud-africain Times Live, la demande actuelle en Krugerrand, pièce mondialement connue et recherchée dans les investissements a atteint des sommets ces dernières semaines.

Les investisseurs qui parient sur le Krugerrand sont clairement dans une logique d’investissement à long terme par les temps qui courent et s’attendent à de fortes pressions inflationnistes à travers le monde. Le Krugerrand est facile à transporter et stocker, peu fragile, récent et systématiquement thésaurisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici