Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Chine / La guerre des monnaies : vers une fin de l’étalon dollar ?

La guerre des monnaies : vers une fin de l’étalon dollar ?


La Chine prend une place de plus en plus importante. Investissement dans l’or, vente de dollars, comme on vous le disait sur LORetLARGENT.info, la Chine fait tout pour sécuriser son système économique. L’Europe et les Etats-Unis veulent une surévaluation rapide du yuan, pour rééquilibrer le système monétaire. Mais la Chine ne l’entend pas de cette oreille… Une guerre des monnaies semble en marche, et pourrait, qui sait, aboutir à l’éviction du dollar comme valeur phare.

Pourquoi une guerre des monnaies ?

Depuis 1971, l’étalon-or n’existe plus, les monnaies s’équilibrent entre elle, notamment par rapport au dollar : c’est l’étalon dollar. Monnaie de réserve du monde depuis plusieurs décennies, aujourd’hui le dollar est plutôt mal en point : est-ce que l’étalon dollar a toujours lieu d’exister ? Est-il toujours possible que les monnaies s’évaluent par rapport au dollar ?

Un constat qui a tout lieu d’avoir cours au vue de la tournure que prennent les choses pour les autres monnaies qui entrent en ligne de compte dans la parité des monnaies.

Le dollar en berne

On le sait : le dollar est en berne. Pour sauver l’économie du pays et éviter la déflation, l’Etat américain a décidé de soutenir la reprise en injectant des milliers de dollars dans le système… affaiblissant encore davantage le dollar. Les Etats-Unis arrivent pourtant à tirer leur épingle du jeu, du moins à court terme : avec une monnaie basse, l’exportation est stimulée.  Même si  selon le président de la banque centrale européenne Jean-Claude Trichet « les autorités américaines (…) sont en faveur d’un dollar fort », l’Europe reste méfiante face à l’attitude du système monétaire américain…

Le yen malmené

Le Japon est dans une situation sensible depuis la crise de 2008. Sa monnaie n’a de cesse d’augmenter, ralentissant la croissance économique. Pire : avec une monnaie forte, difficile d’avoir des perspectives économiques qui s’améliorent quand on sait que la plupart des entreprises nippones sont tournées vers l’export… Le secrétaire d’Etat à l’Economie japonais est d’ailleurs peu optimiste : « Si le yen reste aussi fort pendant une longue période, cela créerait de sérieux problèmes ».


Un yuan sous-évalué

Beaucoup de pays sont donc à l’heure actuelle tentés d’affaiblir leur devise afin d’exporter davantage. La Chine, elle, avec un yuan qui connaît une appréciation lente, est accusée de sous-évaluer sa monnaie : difficile alors pour les autres pays de lutter à armes égales avec des prix si bas… C’est pour  cela que les responsables de nombreux pays souhaitent une accélération significative dans l’appréciation du yuan… Une réévaluation qui, selon la Chine, aurait des répercussions désastreuses pour le pays.

Et l’Euro dans tout ça ?

L’Euro, même si l’on en parle peu, n’est pas forcément dans une situation confortable. La sonnette d’alarme est tirée : l’Euro est trop fort. Un élément qui empêcherait une reprise satisfaisante, plombant le prix des produits à l’export au moment même où les autres monnaies importantes de l’économie mondiale sont affaiblies.

La fluctuation des monnaies : comment la contrer ?

Des monnaies déstabilisées, un dollar pour lequel rien ne va plus : la crise s’enlise et les doutes apparaissent. Les pays s’accusent les uns les autres de dévaluer leur monnaie…

Mais jusqu’où va aller ce jeu des chaises musicales ? La Chine va-t-elle mettre tout le monde genoux à terre et le yuan devenir la nouvelle monnaie étalon ? Quelles mesures vont être adoptées pour éviter l’ascension dangereuse de l’Euro ?

Face à ce manque de stabilité du système économique mondiale où les monnaies fiduciaires montrent clairement leurs faiblesses et leurs limites, les Banques Centrales prennent les devants… et achètent de l’or ! Un élément non négligeable quant on sait qu’elles en vendaient encore dans les années 90…

Elles ne sont pas les seules : nous vous en avions parlé récemment sur LORetLARGENT.info, la Chine, dans sa grande sagesse orientale(!), se rue sur l’or : l’année dernière, elle occupait la 5 ème place des détenteurs d’or avec ses quelques 1054 tonnes. La tendance dans le pays est également de vendre ses bons du Trésor américain. Au-delà de l’aspect symbolique du métal précieux, la Chine se rend clairement compte que l’or reste la valeur tangible par excellence, pendant que les monnaies fiduciaires jouent à la « guéguerre »…

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

réserves stock or

Pourquoi les Etats stockent toujours plus d’or ? Chine, Russie, Turquie, Pologne…

[Mis à jour le 12/07/2019] Records battus sur les achats d’or par les Banques Centrales …