Publicité

Simone Wapler, rédactrice en chef de Moneyweek, est spécialiste des métaux, des matières premières et du secteur de l’énergie. Ces nombreux articles, livres et interviews corroborent en tout point les idées que nous défendons sur LORetLARGENT.info. Aussi, nous nous sommes entretenus avec elle au sujet de l’or qui nous concerne tous et qui bat tous les records en ce moment. Voici l’interview que Simone Wapler a bien voulu nous accorder.

LORetLARGENT.info: Quelle est votre formation, votre profession ?

Simone Wapler : J’ai fait des études d’ingénieur (électromécanique option électrotechnique) et exercé ce métier durant 18 ans dans le milieu aérospatial puis aéronautique. Ensuite, j’ai dérivé vers le journalisme en 1999. Je ‘aime pas trop le terme « journalisme » disons que j’écris pour vulgariser des investissements dans des domaines techniques (matières premières et technologies de rupture).

LORetLARGENT.info: Depuis quand vous intéressez-vous à l’or ?

SW : Depuis 1981, date de mes débuts professionnels. Idéalement, la plupart des contacts qui sont soumis à des ambiances sévères (milieu marin, aéronautique, …) doivent être dorés. L’industrie cherche dès que possible des substituts…

LORetLARGENT.info: Jusqu’à quelle valeur pensez-vous que le prix de l’once d’or montera
?

Publicité

SW : Je n’en ai aucune idée et vous avez oublié de mettre la monnaie :)) On peut simplement énoncer qu’une correction est toujours proportionnelle à la tromperie qui la justifie.
L’or est le flic des monnaies fiduciaires. La tromperie actuelle est l’émission monétaire « à partir de rien » pratiquée par ceux-là même qui jurent contrôler la santé de la monnaie dont ils ont la garde.

LORetLARGENT.info: Pouvez-vous estimer à peu près quand l’or atteindra cette valeur ?

SW : L’or aura fini sa montée quand la monnaie sera capable de « stocker » de la valeur, de conserver l’épargne (qui est le fruit du travail). Pour cela il faudra que les taux ou rendements monétaires soient supérieurs à la hausse des prix véritablement constaté et non les indices des prix pour esprits purs (à savoir hors énergie, alimentation, logement, … tout ce qui est indispensable ).

LORetLARGENT.info : Et après, que se passera-t-il ? La même chose qu’en 1980 ?

SW : Le flic des monnaies se rendort lorsque justice est faite, que les criminels ont été arrêtés et que l’épargne ne se fait plus assassiner. Donc probablement …

LORetLARGENT.info : Peut-on parler de bulle de l’or ?

SW : Non, puisque les taux d’intérêt ne peuvent pas monter sans causer la faillite des États Providence. Même en Chine, le rendement de l’équivalent du livret A est inférieur à l’indice officiel de hausse des prix ! Une bulle est une valorisation grotesque. Nous n’en sommes pas là.

LORetLARGENT.info : Quels sont les indicateurs qui selon vous favorisent l’augmentation du prix de l’or ?

SW: La hausse des prix et notamment des prix des matières premières. Actuellement, il y a trop de « matières grises», de cerveaux au chômage dans les pays développés, et un déficit de matières premières. Les taux d’intérêts anormalement bas, l’émission monétaire sans précédent historique.
L’inflation va se propager par les pays émergents. Les pays endettés connaîtront la stagflation, c’est à dire l’appauvrissement, c’est à dire encore la hausse des prix mais pas des salaires.

LORetLARGENT.info: Ceux qu’il faut prendre en compte si l’on veut revendre ?

SW : Dès que les rendements monétaires, les taux, dépasseront la hausse des prix (honnêtement mesurée)

LORetLARGENT.info : Va-t-on vers une amélioration ou une dégradation de la situation économique actuelle ? Pourquoi ?

SW : Une dégradation dans les pays dits développés. Les dettes ne sont pas purgées. L’euthanasie du retraité par l’inflation (puisque les dettes ne seront pas remboursées) est programmée.
Par ailleurs la poursuite de la politique des taux bas est créatrice de bulles puisqu’elle ne peut susciter que de mauvais investissements dont la rentabilité serait en temps normal douteuse.

LORetLARGENT.info : Êtes-vous favorable à un retour de l’étalon or ? Si oui ou non, pourquoi ?

SW : Ces questions monétaires dépassent ma compétence. Je suis « usager » de monnaie mais ni économiste ni politique. En tant que scientifique je ne peux que constater que tous les essais de monnaie fiduciaire se sont toujours soldés par un échec…

LORetLARGENT.info: Que conseillez-vous comme placement : pièces, lingots, or papier ?

SW : L’or papier car « liquide » mais il faudra s’en méfier lorsque nous atteindrons le véritable stade de bulle. Sinon les pièces d’or car elles sont fractionables et donc presque liquides. Les lingots pourquoi pas … on pourra toujours les revendre le moment venu à un banquier central !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici