Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Société / Hausse des cambriolages : la soif de l’or grandit !

Hausse des cambriolages : la soif de l’or grandit !



Cambriolage
Cambriolage corollaire de la hausse du cours de l'or

Les chiffres parlent d’eux- même : sur l’année 2011 on observe une hausse des cambriolages des résidences principales et secondaires de 16% !

Le journal Le Parisien y consacre un article le mardi 18 janvier, et la cause de cet élan de délinquance en est toute trouvée : la hausse du cours de l’or !

On parlait déjà de cette ruée vers l’or d’un nouveau genre dans notre dossier consacré à l’or et la sécurité. Là les chiffres du bilan de la délinquance 2011 viennent définitivement attester nos mises en garde : l’or est traqué par les bandits!

Le constat est double car d’une part le nombre de cambriolages chez les particuliers a significativement augmenté mais leur violence s’est également accentuée. Ici on ne parle plus de « petits malfrats » isolés mais bel et bien de véritables raids organisés. Les autorités et les divers systèmes de sécurité semblent impuissants face à cela : les coffres forts sont tout simplement emportés par les malfaiteurs et ces derniers n’hésitent même plus à recourir à la séquestration…

Sur loretlargent.info on ne cesse de vous mettre en garde sur le danger de conserver de l’or chez soi : il est vraiment préférable de le mettre à l’abri auprès de professionnels qui offrent un tout autre niveau de sécurité. Au vu des prévisions et perspectives annoncées pour le cours de l’or sur l’année 2012 ce phénomène ne semble pas près de s’arrêter. Il est donc encore temps de se tourner vers des infrastructures capables de définitivement sécuriser votre épargne comme le propose AuCoffre.com. A bon entendeur !

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Les jeunes et l’or en chiffres

Si l’on compare l'enquête réalisée par l’IFOP pour AuCOFFRE.com en février dernier et celle réalisée en novembre, on constate une évolution favorable des mentalités par rapport à l’or.