Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Société / Vendre de l’or est un métier dangereux !
Nous ne parlons pas des traders qui jouent leur vie derrière leurs écrans d’ordinateurs mais des bijoutiers et des officines spécialisées dans la vente et de rachat d’or. Deux cambriolages assez violents ont été réalisés ce mercredi matin presque simultanément à Asnières-sur-Seine et en plein Paris. Les butins des voleurs sont estimés à 500 000 et 1 millions d’euros…

Vendre de l’or est un métier dangereux !


Nous ne parlons pas des traders qui jouent leur vie derrière leurs écrans d’ordinateurs mais des bijoutiers et des officines spécialisées dans la vente et de rachat d’or. Deux cambriolages assez violents ont été réalisés ce mercredi matin presque simultanément à Asnières-sur-Seine et en plein Paris. Les butins des voleurs sont estimés à 500 000 et 1 million d’euros…

500 000 euros chez Aurfina
La société Aurfina spécialisée dans la vente et l’achat d’or et de métaux précieux a été victime du premier cambriolage répertorié dans la journée. La boutique ne fait pourtant montre d’aucune ostentation, sans plaque ni nom sur la devanture. Le commando de 5 individus ayant procédé à l’attaque était pourtant visiblement bien préparé et semblait connaître l’endroit, ou du moins en connaissait-il l’existence.  Armés de pistolets automatiques, les cambrioleurs ont demandé aux employés de la société d’ouvrir les portes de l’atelier et de la fonderie, puis après avoir menotté deux d’entre eux, ont demandé au troisième d’ouvrir le coffre-fort. Après quoi les malfaiteurs se sont enfuit avec un butin constitué d’or et de platine, pour une valeur estimée à 500 000 euros.

1 million d’euros dans une bijouterie d’Asnières-sur-Seine
A Asnières-sur-Seine, quasiment à la même heure, c’est une bijouterie qui s’est fait braquer par quatre individus armés qui sont repartis avec un butin d’un million d’euros. Une employée a même été frappée. Une riveraine pense qu’ils étaient planqués en attendant le meilleur moment pour commettre leur forfait. Si l’on est frappé – nous – par le montant représentés par les butins, on ne l’est pas moins par la violence des actes. Les vols avec violence sont hélas un corolaire de la hausse des cours de l’or ! Malgré la consolidation récente et passagère de l’or, le métal précieux est de plus en plus convoité…

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Les jeunes et l’or en chiffres

Si l’on compare l'enquête réalisée par l’IFOP pour AuCOFFRE.com en février dernier et celle réalisée en novembre, on constate une évolution favorable des mentalités par rapport à l’or.