Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Banques / Irrégularités dans les stocks d’argent de la JP Morgan – qui sera le prochain ?

Irrégularités dans les stocks d’argent de la JP Morgan – qui sera le prochain ?


Ce qui n’était au départ que des investigations suite aux manipulations des prix des matières premières se traduit maintenant en une véritable persécution en bonne et due forme contre la banque américaine. la Commission Fédérale des Futures sur les matières premières – CFTC – a pris contact auprès de certaines banques d’investissement qui assurent la garde en coffre des métaux ordinaires et précieux.

Ces enquêtes ont été menées suite à l’augmentation des réserves d’argent de la JP Morgan entreposées dans les coffres du COMEX et aussi à la baisse d’une quantité similaire dans le compte d’une autre banque, la Scotia Mocatta. Le transfert s’est produit 3 fois en une semaine.

En tout premier lieu, ce fut le 19 juillet qu’eut lieu le transfert de 599.622 onces d’argent ‘enregistrées’ (c’est-à-dire de l’argent réellement en dépôt) du compte de Scotia Mocatta à la catégorie ‘éligible’ (argent qui pourrait être appelé à être mis en dépôt) du compte de la JP Morgan. Trois jours plus tard, le 22 Juillet, un mouvement similaire alla se reproduire mais, cette fois-ci, il s’agissait de 600.349 onces. Puis, finalement, deux jours plus tard, le 24 juillet, un nouveau transfert avec les mêmes critères que la première et seconde, s’effectua avec un volume d’argent de 596.859 onces.

Chaque transfert eut lieu à intervalle de deux jours. L’inventaire d’argent dit éligible de la JP Morgan ainsi augmenta de 1.8 millions d’onces au détriment d’une réduction de 20% sur l’inventaire ‘d’argent enregistré’ de la Scotia Mocatta. Cette transaction a pu être dûe à un accord entre les deux établissements financiers ou bien à un mouvement d’un particulier ou une société qui voulait transférer des réserves  du Canada – siège de Scotia Mocatta à aux Etats-Unis.

Ce mouvement déclencha l’ouverture d’une nouvelle enquête des autorités règlementaires des Etats-Unis. Les mouvements des réserves conditionnent la fixation des prix sur le marché, demeurant le principal moyen de répondre à l’offre aussi importante soit-elle, et ainsi, obtenir un meilleur rendement au niveau du commerce des métaux, tant ordinaires que précieux.

Bien entendu, la JP Morgan ne tarda pas à réagir. Au lendemain de la publication de ces enquêtes par l’Autorité règlementaire, la JP Morgan publia un communiqué de presse dans lequel elle indiqua son intérêt pour se débarrasser de certaines de ses affaires sur le marché physique des matières premières. A ces enquêtes s’ajouta l’intérêt de la Fed de revoir la législation qui permet aux banques d’investissement  d’être titulaires de réserves de matières premières. Il est à supposer que la JP Morgan pensera à sortir du marché sans abandonner sa position de créateur de marché, par exemple, sur le marché de l’or.

Ext : SRSRocco ReportThe Wall Street Journal et OroyFinanzas.com

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

réserves stock or

Pourquoi les Etats stockent toujours plus d’or ? Chine, Russie, Turquie, Pologne…

[Mis à jour le 12/07/2019] Records battus sur les achats d’or par les Banques Centrales …