Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Bourse / Les actions et les obligations US se portent mal

Les actions et les obligations US se portent mal


Suite à notre échange avec M. Pierre Leconte – dont nous publierons prochainement les propos – il allait de soi d’expliquer au préalable que les actions et les obligations américaines allaient et commencent d’ailleurs à baisser en 2013. Car de ce chapitre économique tout entier dépendra le cours de l’or au cours de cette nouvelle année.

Lors de l’entretien qu’il nous a récemment accordé, M. Pierre Leconte (président fondateur du Forum Monétaire de Genève) nous a expliqué que le vrai défi des Etats-Unis était le relèvement du plafond de la dette. Nous y reviendrons dans une prochaine publication mais ce problème va faire baisser le dollar et par conséquent les actifs boursiers US et les obligations d’Etat américaines.

M. Leconte nous précise qu’actuellement, « les grandes banques et sociétés de gestion sont très négatives sur les actions et obligations US qui, selon elles, devraient chuter dans les premiers mois de 2013, ce qui pourrait permettre à l’or et l’argent-métal de remonter. D’autant que l’inflation pourrait repartir ».

Tout d’abord, cette première source du blog Kimble Charting Solutions qui vient confirmer que les principaux indicateurs suggérant l’inflation sont sur le point de prendre leur envol, notamment l’indice des produits de base MS (CRX) et le rendement sur les obligations à 30 ans (TYX), qui sont deux indicateurs sensibles à l’inflation ou en tout cas aux menaces d’inflation. Depuis début 2011, ces deux indices ont tous deux marqué une série de sommets inférieurs le long de leurs lignes de résistance.

Ce graphique publié sur Business Insider vient d’un guide sur l’état des marchés publiés par JP Morgan Fonds David Kelly. Pour rappel, le S&P 500 est considéré comme le meilleur indicateur du marché des actions américaines depuis les années 50. Selon les experts, le schéma de l’indice SPX présenté par JP Morgan indique que les plus grandes actions américaines sont prêtes à effectuer un grand plongeon.

Inflections de l'indice SP500 par une étude de JP Morgan
Inflections de l'indice SP500 par une étude de JP Morgan

Sur le même blog, le Crédit Suisse met en garde : 8 indicateurs clé suggèrent une vente massive prochainement sur le marché des actions.

Même les chefs en stratégie de Goldman Sachs ont émis un gros avertissement à leurs clients qui s’étaient réfugiés dans les fonds obligataires, les avertissant qu’ils risquaient d’y perdre leur chemise. En cause : l’augmentation toute récente des taux d’intérêt qui, s’ils reviennent au rendement historique moyen de 3%, vont faire baisser les prix des obligations à long terme qui vont chuter.

Le site d’économie Bloomberg relate quant à lui les propos d’UBS qui euphémise sur un « ralentissement de la croissance des bénéfices » des actions US. « Tout ce que nous avons fait, c’est de reporter des décisions très difficiles au sujet de la falaise fiscale», a déclaré Golub, responsable du marché US chez UBS.

En éludant le problème du mur fiscal, les Etats-Unis n’ont fait que  « reculer pour mieux sauter dans le gouffre budgétaire » pour reprendre l’expression de la Tribune. Le problème qu’ils ne pourront en revanche ni éviter ni faire reculer, c’est celui du plafond de la dette qui à terme va entraîner la chute des actions et obligations, comme de nombreux indices le laissent déjà entrevoir. Cela ne pourra, à terme, que profiter aux métaux précieux.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

mensonge emploi États-Unis

Le mensonge américain sur l’emploi sur le point de faire exploser l’économie mondiale

En prouvant la bonne santé de l’économie américaine, les statistiques de l’emploi aux USA tirent …