Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Banques / Les pénuries d’or physique deviennent un phénomène mondial

Les pénuries d’or physique deviennent un phénomène mondial


Le métal physique devient un critère de plus en plus important dans les esprits des investisseurs. Ils ne font plus confiance en l’or papier et de lourdes primes s’appliquent sur les ventes de lingots d’or. Nous assistons à une forte demande de l’Asie et de l’Inde.

Tous ceux qui ont participé aux récentes chutes du prix de l’or ont déclenché une véritable bombe de telle sorte que tout effort pour lutter contre la manipulation des marchés pourrait rester vain. Le métal physique devient un critère important dans tout esprit d’investisseurs.

Ces derniers n’ont plus confiance en l’or papier. La publication des résultats trimestriels, reflets de la situation à travers le monde, démontre que la demande pour le métal physique dépasse l’offre. De lourdes primes peuvent même être appliquées sur les ventes de lingots d’or.

Notamment en Asie où la demande est pondérante, celle-ci fait état d’un total annuel de 1000 tonnes de livraisons effectuées au Shanghai Exchange. Ce montant dépasserait l’estimation de production de toute nouvelle mine sur la même période.

Bien évidemment, les ventes des ETF ont contribué à ce problème. Alors que l’Inde enregistre un fort taux de demande d’or physique, de fortes primes sont appliquées sur les lingots à des taux sans précédent au Moyen-Orient.

En terme de pure demande physique, comme le mentionnait Ross Norman sur www.sharpspixley.com, il y a eu des communiqués qui ont fait état ‘de pénurie d’or physique à Dubai, de ventes de pièces et lingots d’or sans relâche dans les petites boutiques de détaillants en Inde et en Chine ainsi que de longues queues d’attente devant les principaux vendeurs d’or tels que Degussa en Allemagne. L’effet a provoqué un retrait massif de métal physique qui a surpris toutes les raffineries d’or ainsi que la plupart des distributeurs’.

A cela, il ne faut pas oublier que le populaire krugerrand d’Afrique du Sud et le Maple Leaf canadien ont des difficultés pour satisfaire la demande actuelle. Que de plus normal que de voir appliquer de fortes primes sur l’or physique?

Il est difficile d’avancer une date quant à un éventuel rebond de l’or. Pendant ce temps, beaucoup d’acteurs se jouent de la baisse du prix de l’or. Certes, il y a eu de la manipulation sur le marché. Le contexte politico-économique nous assombrit davantage le panaroma quand nous repensons au plan de sauvetage que le FMI, UE et BCE ont voulu implémenter dans le cas de Chypre.  Cela a causé une certaine inquiétude chez les épargnants des états membres européens dont les économies sont en difficultés financières. En effet, de grandes banques pourraient se voir contraintes de participer aux plans de sauvetage économiques.

Selon Jeff Nichols, les ateliers de frappe éprouveront des difficultés à satisfaire la demande. Il pense qu’en ce moment l’achat d’or physique s’oriente plus à des fins de lingots et que ces derniers ne reviendront pas de si tôt sur le marché.  Selon Jeff Nichols (www.nicholsongold.com), la demande permanente  crée une pénurie de disponibilité d’or physique. C’est ce qu’il appelle le ‘free float’, conséquence de ce que pourraient être les futures augmentations de prix, nettement supérieures à celles prévues, une fois que le marché serait reparti à la hausse. Plus simplement, l’actuelle disponibilité de l’or serait insuffisante pour satisfaire la demande sauf à des prix nettement supérieurs’.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Hard Brexit conséquences sur l'or

Brexit : encore un report ?

[12 avril ] L'Europe accepte d'accorder un délai jusqu'au 31 octobre à Theresa May pour obtenir le vote d'un accord sur le Brexit par son parlement.