Publicité

En dépit de sa correction actuelle, le cours de l’or enregistre de belles performances depuis le début de l’année. En dollar, il fait mieux que le Dow Jones et le S&P 500. En euro, l’or se pense en tant qu’assurance. Le récent sauvetage des banques italiennes ne présage rien de bon pour l’épargne européenne.

L’or performe mieux en dollar que les indices boursiers

Si vous suivez de près l’actualité financière au jour le jour, vous avez sans doute l’impression que l’or est actuellement en train de baisser, ce qui est vrai, surtout en euro.

En dollar en revanche, l’or enregistre de belles performances depuis début 2017. L’or, qui réagit au risque géopolitique élevé avec de nombreuses poudrières de part et d’autres du monde, est aussi révélateur de l’attente des investisseurs d’un assouplissement de la politique monétaire US.

Le site investmentresearchdynamics.com compare les performances de l’or à deux indices boursiers majeurs : le Dow Jones Industrial (le plus vieil indice boursier au monde) et le S&P 500 (indice boursier basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses américaines).

Selon le nombre de contrats à termes négociés depuis le début de l’année (chiffres issus du COMEX*), au 4 juin 2017, l’or a augmenté de plus de 12% en six mois.

Publicité
performance or 2017 comex dow jones s&p 500
Performance de l’or depuis 2017 (c) investmentresearchdynamics.com

En comparaison, le SPX a progressé “seulement” de 7% et l’indice Dow Jones Industrials de 6%.

En Europe, les banques mènent la danse

Libellé en euro, ce n’est pas vraiment le même son de cloche. L’aversion au risque s’est éloigné avec “l’aide à la liquidation” de la Banca Popolare di Vicenza et de la Veneto Banca à coups de 17 milliards d’euros. Rassurés, les investisseurs ont fui l’or qui a pas mal corrigé la semaine passée.

L’argent du “sauvetage” étant celui des contribuables, on peut craindre pour l’argent déposé sur les livrets bancaires européens… La question de l’or ne se pose pas en termes de cours de l’once, mais plutôt d’actif de protection de l’épargne et d’assurance.

*Le COMEX ou New York Commodities Exchange est la principale bourse de métaux précieux, avec la LBMA (London Bullion Market Association).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici