tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Revue de web / Revue du web du 7 juillet 2017 : cours de l’or et dix ans de la crise économique
Cours de l'or en euros et en dollars au 7 juillet 2017

Revue du web du 7 juillet 2017 : cours de l’or et dix ans de la crise économique


Cette semaine, on parle cours de l’or dans la revue du web : je vous explique ce qui entraîne une baisse du cours du métal précieux ces derniers jours et le mécanisme actuellement à l’œuvre. On parle aussi des dix ans de la crise économique de 2008, ou plutôt des premiers signes avant-coureurs de la crise, en juillet 2007.

Cours de l'or en euros et en dollars au 7 juillet 2017

Le cours de l’or marque le pas face aux annonces de la Fed

Cette semaine, le cours de l’or a atteint son taux le plus bas depuis près de trois mois. « L’unité de métal précieux souffre des anticipations ravivées d’un resserrement monétaire à venir de la part des principales banques centrales de la planète », détaille LeFigaro.fr dans un article du 3 juillet. Mais ce qu’il faut surtout comprendre, c’est que l’annonce de la Réserve fédérale américaine de relever le niveau de ses taux directeurs favorise un sursaut du dollar, et un optimisme des marchés. L’or étant la valeur refuge par excellence, il profite mieux des périodes de doute économique. Et logiquement donc, sur fond de marchés plus optimistes les cours du métal précieux ont tendance à marquer le pas !

La prochaine échéance à suivre de près, ce sera le G20 à Hambourg et ses effets sur le cours de l’or.

Dix ans après, l’anniversaire de la crise économique

Et il y a dix ans justement, le cours de l’or entamait une inexorable montée ! L’once d’or cotait à 491,09 € le 23 juillet 2007. Pourquoi je vous parle de 2007 ? « Il y a dix ans, le capitalisme perdait pied », titre bien justement LeMonde.fr dans un article du 2 juillet. Le site d’actualités revient dans une série d’articles sur les signes avant-coureurs de la crise de 2008, qui « a débuté le 9 août 2007, le jour où BNP Paribas a gelé les retraits de ses clients dans trois de ses fonds monétaires ». « Petite cause, grands effets », explique le journaliste. On connaît la suite : une crise financière « aussi dévastatrice que celle ayant entraîné la Grande Dépression de 1929 ».

« Dix ans après, la crise a chamboulé la structure des marchés », titre de son côté Investing.fr dans un article du 3 juillet. En une série de date, le site d’informations revient sur les grandes étapes de ce qui a conduit à la crise. Edifiant !

Guyane, Bretagne… « Macon sur un champ de mines »

Dans un article du 30 juin, Challenges.fr se penche sur le devenir de l’extraction aurifère française. « “Montagne d’or” en Guyane, Variscan en Bretagne… Macron sur un champ de mines », titre le site d’informations. Il faut dire que depuis quelques années et le retour d’une compagnie nationale minière française, on parle de nouveau régulièrement d’extraction aurifère.

Challenges.fr se penche justement sur les deux importants dossiers du moment, deux « dossiers sensibles » : les permis de recherche accordés à Variscan Mines en Bretagne, et le projet de la « Montagne d’or » en Guyane, dans la forêt amazonienne, où pourraient se trouver « les plus importantes réserves d’or jamais observées en France : 150 tonnes du précieux métal jaune ».

En ce qui concerne la Bretagne, des rencontres entre Bercy, l’Elysée, les délégations d’élus et d’associatifs et Variscan Mines sont prévues. Pour le projet guyanais, on parle d’un « concept de mine responsable » mais une étude d’impact environnemental doit être rendue au quatrième trimestre 2017.

En bref, l’extraction aurifère doit composer avec de nouveaux défis écologiques, sociétaux. J’en parlais justement dans ce dossier « Mines d’or : pourquoi l’extraction aurifère n’en a plus pour longtemps ». Des réponses sont possibles en termes de recyclage, d’extraction propre, mais l’exploitation de l’or sera plus coûteuse dans les années à venir. Ces défis environnementaux et humains doivent être relevés, mais cette raréfaction va bien naturellement provoquer plus de demande !

Insolite : le collier d’or d’un rappeur américain volé dans un concert

Dans la presse, les échos de bijoux en or volés à l’arrachée, ou volés chez des particuliers ne sont pas rares. Mais c’est toujours plus insolite quand le vol se produit en public et lors d’un concert ! En début de semaine, le chanteur Aaquil Brown du groupe de rap américain Rae Sremmurd s’est fait subtiliser son collier en or. Le rappeur s’est jeté dans la foule, et en est ressorti délesté d’un bijou dont la valeur est estimée à 88 000 euros selon BFMTV. De l’or qu’il aurait mieux valu garder à l’abri…

Connaissez-vous la VeraMax Collector ?

Nous aurons l’occasion d’en reparler sur le blog… mais si ce n’est pas encore fait, je vous invite à consulter cette page dédiée à la VeraMax Collector. Comme la VeraMax, il s’agit d’une pièce d’or pur, mais avec un revers qui évolue chaque mois : ceux de mai et de juin sont déjà à découvrir, et celui de juillet sera dévoilé bientôt. Et ses atouts (fiscalité avantageuse, spread inférieur à celui de pièces d’investissement plus classiques) en font une pièce d’investissement optimale.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Cours de l'or 30 mars 2018

Revue du web du 30/03 : signal haussier, inflation monétaire, bolivar

L’once consolide, pénalisée par le rebond du dollar, mais sous sa forme physique, le métal reste l’une des meilleures réserves de valeur en période d'incertitude géopolitique ou de turbulences sur les marchés.