dimanche 21 juillet 2024 - 10:08
Publicité

L’Europe, la dette, les notes et l’or

0
Le tour de l’Europe du château de carte qui s’effondre continue. Mardi, on apprend que cette fois, c’est l’agence Moody’s qui mène la danse en dégradant la note de 15 banques espagnoles, dans le sillage de la note de la dette souveraine du pays en janvier dernier. Mais pas seulement ! La sévère maîtresse menace également de dégrader les notes de la France, la Grande-Bretagne et l’Autriche.

Grèce: référendum ou coup d’état?

0
Si l'annonce du référendum a semble t'il surpris tout le monde, aussi bien les marchés que les chefs de gouvernements européens, il se pourrait...
Billets euros série Europe

Quelle(s) monnaie(s) pour les Grecs ?

0
Garder l’euro comme monnaie unique ne va pas sans poser des problèmes à la Grèce déjà exsangue. Le retour à la drachme serait catastrophique, du moins à court terme. La solution peut être trouvée dans les monnaies et les moyens de paiement complémentaires à l’euro. Encore faut-il organiser la transition en douceur.

La France sur le même chemin que la Grèce ?

1
Le sort de la Grèce est effrayant. Sans le comparer à celui de la Syrie, il se déroule sous nos yeux une véritable tragédie. Malgré le chaos et les manifestations qui secouent Athènes depuis samedi soir, le plan de rigueur a été voté par le parlement… Pour éviter la faillite. Avant d’attendre d’éviter la faillite de l’Etat, commençons plutôt par éviter la nôtre !
euro plans de sauvegarde grèce banques

Grèce : moins de 5% des fonds de secours ont réellement...

0
Une récente étude allemande révèle que plus de 95% des 219 milliards d'euros alloués à la Grèce par l'Union Européenne, dans le cadre des...

La Grèce efface sa dette comme par magie !

0
A un cran du défaut – Fitch ayant pourtant relevé la note du pays – la Grèce va pouvoir effacer une partie de sa dette et vient encore de bénéficier d’un plan d’aide de 40 milliards d’euros, échappant ainsi à la faillite. Ouf, la Grèce est enfin sauvée, la zone euro aussi, vous n’avez plus rien à faire de votre or ! Ironie mise à part, nous vous expliquons pourquoi le pire est à venir, et pas que du côté de la Grèce…