Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Chine / Fiche pays : la Chine, l’ogre de l’or

Fiche pays : la Chine, l’ogre de l’or


Dragon or 300 g
Dragon en or de 300 g pour célébrer l'année du Dragon en Chine

Une fiche pays sur la Chine était indispensable : impossible de contourner le plus gros producteur et demandeur mondial d’or. Pays de tous les records en 2011, la Chine a de l’or qui coule dans les veines de ses traditions. Qing, notre collaboratrice en charge du blog chinois Lingold.asia sera notre guide tout au long de cette visite guidée.

La Chine et l’or en chiffres
En Chine, la demande en or de joaillerie et d’investissement a atteint près de 770 tonnes en 2011. Sur le dernier trimestre 2011, la demande a été plus forte en Chine qu’en Inde (une première). C’est simple, la demande en or de la Chine a quasiment doublé en 10 ans.
C’est aussi la Chine qui arrive au premier rang des plus gros producteurs d’or au monde, avec 400 tonnes d’or extrait et une production en hausse depuis 6 années consécutives.

La Chine arrive au 5e rang mondial des plus gros détenteurs d’or avec 1 054,1 tonnes en réserves (si l’on met celles du FMI à part), augmentant ses réserves de 76%. Si la demande en or du pays est aussi importante, ce n’est pas seulement pour son amour immodéré des bijoux en or, ni par pure tradition. C’est aussi parce que la Chine veut se constituer d’importantes réserves en or pour atteindre 5 000 tonnes d’or (5X plus que son stock actuel).

On peut parler de véritable « hold up » sur l’or physique ! Pourquoi une telle soif ? La Chine, première détentrice de bons du trésor américains en dollars se défie de plus en plus de la valeur du billet vert, et tente de s’en débarrasser petit à petit, contre de l’or. La Chine chercherait donc à assurer ses arrières en mettant en place un hedge gigantesque, une couverture, à la dimension du pays. Il est même envisageable que le pays envisage à terme un yuan adossé à l’or.

Le renforcement de cette position de la Chine sur l’or a permis au géant de faire parler de lui récemment. Forte de ses fonds en or, la Chine, 2e plus gros importateur de pétrole iranien avec l’Inde, a décidé de contourner l’embargo monétaire qui pèse sur l’Iran en payant l’or noir en or jaune.

Le pays pousse le peuple à la consommation
Il faut savoir que pendant la période de la “révolution culturelle” (1966-1976), il était strictement interdit de détenir de l’or physique sous peine de prison ! Puis en 2007, la Chine a changé ses positions en levant non seulement l’interdiction mais en poussant au maximum les Chinois à acheter de l’or physique.

Supermarchés chinois où l'on vend de l'or
Supermarchés chinois où l'on vend de l'or

Témoins de cette course à l’achat d’or : l’émergence de véritables supermarchés de l’or, nouveaux temples dédiés au métal jaune, des comptoirs de l’or qui poussent comme des champignons, l’installation d’un premier distributeur d’or à Pékin…
Un tel empressement de la part des autorités ne peut-il pas éveiller la suspicion ? On peut se demander si les Chinois redoutent une éventuelle réquisition « pour la bonne cause » de l’or qu’ils ont cumulé.

Visite guidée dans le temple de l’or
Qing nous décrit cette « ruée orchestrée » en Chine, sous l’œil bienveillant des autorités.
Habitant à Shanghai, notre collaboratrice a pu suivre avec beaucoup d’intérêt cette évolution.
C’est son mari, un des premiers membres d’AuCOFFRE.com et fidèle lecteur de loretlargent.info, qui l’a initiée à l’or de placement via AuCoffre.

Avant de se passionner pour le métal jaune et de devenir responsable de LinGold.asia, Qing était… pédopsychiatre. Le dynamisme et l’ouverture d’esprit de l’équipe d’AuCOFFRE ont convaincu Qing de quitter un passionnant métier pour un autre, complètement différent. « C’est une équipe jeune, dynamique, sympathique, avec un esprit très ouvert, international, les collaborateurs viennent du monde entier : France bien sûr, Italie, Espagne, Angleterre… J’adore travailler avec des gens comme ça ! Quand je les ai rencontrés la première fois, ils m’ont tout de suite insufflé leur enthousiasme et leur passion. ».

« Ma rencontre avec Jean-François (ndlr : Faure, président d’AuCOFFRE.com) et Paul (Directeur Général de LinGold.com) a été déterminante, l’un pour sa connaissance et son discours à contre-courant de la pensée commune et l’autre pour son positivisme et ses bonnes idées. Du coup, on a commencé à parler de la possibilité de développer le marché chinois.
Quand Paul m’a proposé de travailler pour LinGold, j’étais déjà convaincue que ce serait passionnant. En plus, c’est un business « with a heart », pas seulement lucratif, car AuCOFFRE.com est à l’initiative de ‘Clean Extraction‘, un label qui garantit l’extraction d’or 100% respectueuse de l’homme et de l’environnement et ça, ça me touche aussi.

La Chine, un pays qui vit au rythme de la tradition de l’or

L'engouement des Chinois pour l'or n'est pas que traditions
L'engouement des Chinois pour l'or n'est pas que traditions

Qing explique : « En Chine, l’or est un cadeau traditionnel pour les enfants, les femmes, le mariage, bref, pour de nombreuses occasions. L’or, le jade et les antiquités ont toujours été transmis d’une génération à une autre comme « trésor de famille ». Depuis toujours, les Chinois font plus confiance à l’or qu’à la monnaie papier. Surtout ces dernières années, l’inflation est presque insupportable en Chine. Spontanément, les gens choisissent l’or comme une protection de leurs biens. En Chine, partout, on peut trouver des magasins et des banques qui vendent de l’or. Les gens adorent les bijoux en or, ne serait-ce que par respect des traditions. Et maintenant, il y a de plus en plus de gens qui achètent des lingots (en Chine, on peut trouver les petits lingots de 10 ou 20 grammes facilement). Pour le Nouvel An chinois (l’année du dragon inaugurée le 23 janvier dernier), les mini-lingots de 20 grammes ont été un cadeau très populaire pour les enfants !

Par contre, on ne voit pas très souvent de pièces en or comme le Panda dans les magasins « normaux » en Chine. Il faut aller dans un magasin, un comptoir spécifique, par exemple, un distributeur de ChinaCoin. Par contre, les médailles se vendent partout, on en trouve facilement. Les raisons possibles sont :
– Comme ce sont des pièces officielles, les Pandas sont très protégés, avec une somme limite d’achat.

A Suzhou, des rues entières sont dédiées au commerce de l'or
A Suzhou, des rues entières sont dédiées au commerce de l'or

– Il y a une prime assez élevées pour les Pandas, du coup ça coûte beaucoup plus cher que l’or proprement-dit. Ce qui est intéressant à observer, c’est que le Panda coûte beaucoup plus cher sur le marché chinois qu’à l’international, à cause de nombreux investisseurs.

La plupart de gens gardent quand-même leur or chez eux. C’est plutôt une vieille habitude. Et ces années, les banques proposent aussi de conserver l’or pour leurs clients, mais pour l’instant c’est un service plutôt réservé aux riches. Mais je pense aussi que l’habitude des Chinois est en train de changer. Ils essaient de trouver une meilleure façon pour garder leur trésor ».

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

année coq chine économie or

Économie mondiale : que réserve l’année du Coq chinois ?

Si la Chine veut prémunir sa monnaie contre un dollar fort, sa demande en or devrait continuer d’être soutenue et pousser les prix à la hausse.