Accueil Cours de l'or Baisse de l’or et de l’argent : ne pas céder à la...

Baisse de l’or et de l’argent : ne pas céder à la panique

1

L’or enregistre une baisse de 10%, l’argent de plus de 20%…C’est grave docteur ? Notre expert en analyse technique des cours des métaux précieux nous explique que c’est assez fréquent ce genre de chute des cours de l’or et de l’argent. On prend le temps de regarder en détail ?

De l’importance de l’analyse de données sur un temps long.

Cette chronique du cours de l’or et de l’argent existe depuis 80 semaines ! Des jours de fortes corrections on en a connu d’autres. Et notre expert en analyse technique, lui, observe l’évolution du prix des métaux précieux depuis bientôt plus de 10 ans. C’est une des forces de la « data », de la donnée, elle permet de comparer les événements sur plusieurs années. S’éloigner de la vision de très court terme pour mieux comprendre. Et ne pas paniquer.

Des fortes corrections de l’or, c’est très fréquent !

Tradosaure dans la vidéo ci-dessous nous montre très concrètement les grosses chutes de l’or, très souvent plus importantes que celle de ce mois de septembre 2020. En mars 2020, quand le monde s’est confiné : 15% de baisse sur l’once d’or en euros. En 2018, une correction de 16%. Au dernier trimestre 2017, 18% de baisse. En 2012, chute historique de 34% pour le cours de l’or en euros et ce moins d’un an après la baisse de 21% en 2011. En 2008, c’est 33% en moins pour l’or. Etc, etc.  Et rappelez-vous, a contrario, le 7 août 2020, le cours de l’or en euros signe un record historique.

Argent : des baisses considérables qui alternent avec des hausses énormes

L’argent a plongé de 39% au mois de mars 2020. On enregistre 20% de baisse en 2018, 26% de baisse en 2016 ou bien encore 34% en 2014. On a même eu un plongeon record de l’once d’argent avec 47% de chute du cours en même pas 10 mois en 2013. La correction du moment est finalement « seulement » de 26%. Et si on reprend la progression du cours de l’argent entre son plus bas enregistré au début du confinement COVID 19 en mars 2020 et son plus haut le 18 août, en six mois donc, elle est de 160% !

Or en euros : jusqu’où peut-il baisser ?

Cette baisse de 6% de l’or en euros a détruit un support majeur à 1614 euros, le suivant est à 1480-1492 euros l’once d’or soit une correction de 7 à 8% supplémentaires. Cela ne veut pas dire que l’or va baisser jusque-là, mais, comme le rappelle très justement notre analyste, c’est à cette limite que les « acheteurs » pourraient se positionner à nouveau. Donc, cela provoquerait un rebond immédiat.

Toutes les analyses sur l’or et l’argent en euros et en dollars, en données journalières et hebdomadaires sont à retrouver dans la vidéo de Tradosaure.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Exit mobile version