Publicité

Après une forte correction, le cours de l’or s’est repris depuis un petit mois maintenant. Mais depuis, difficile de savoir si le prix de l’once d’or va repartir à la hausse réellement ou au contraire replonger vers un support majeur. On vous dit tout.

Le cours de l’or en euros coincé dans un support précaire

La définition de l’adjectif « précaire » : dont l’avenir, la durée, la stabilité ne sont pas assurés. C’est clairement ce que notre expert en analyse technique souhaite exprimer quand il parle du support précaire des 1590-1630 euros l’once. Sauf que cela fait bientôt un mois que la précarité du support se transforme en stabilité. Tradosaure s’attendait vraiment à un fort rebond ou à une correction, cela n’est vraiment pas le cas.

Une correction toujours possible

La tendance de court terme, les moyennes mobiles à 20 jours et à 50 jours sont clairement à la baisse. Sur le moyen terme et le long terme, c’est encore à la hausse mais cela commence à se dégrader au moins pour la moyenne à 20 semaines. Si le cours de l’or en euros venait à casser ce support précaire, il se dirigerait alors vers celui des 1477-1492 euros. Cela correspond quand même à un « plongeon » comme le qualifie notre expert de 7 à 8%.

Le cours de l’or en dollars hésite lui aussi

La situation est quasiment la même dans la monnaie américaine. Les tendances de fond sont plus fringantes, plus positives mais à court terme, l’once d’or en dollars est plutôt baissière. Le cours est toutefois un peu plus éloigné du support précaire qu’en euros. Donc, s’il y a une correction, il est possible qu’elle soit stoppée par ce support précaire des 1848-1856 dollars avant éventuellement d’aller vers le support majeur juste en dessous à 1790-1817 dollars. Là aussi, on est plutôt dans l’indécision.

L’argent en euros et en dollars dans la même situation

Quand on observe les graphiques et les courbes du cours de l’argent en euros et en dollars elles semblent totalement semblables à celles de l’or. Un cours qui est en train d’hésiter depuis plusieurs semaines entre correction et progression. Des supports et des résistances majeurs qui sont assez loin donc difficile de prévoir une évolution vers le haut ou le bas. Pour l’instant, il est urgent d’attendre et d’observer l’évolution que les acheteurs et les vendeurs voudront bien donner au cours.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici