Publicité

La clôture est un moment attendu par les investisseurs. Qu’elle soit quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. C’est en effet à la fin d’une période que peut se dégager une tendance. C’est le cas pour le cours de l’or en euros en cette fin de mois de juillet.

On attribue à Jacques Chirac cette pensée toute corrézienne : « c’est à la fin du marché qu’on compte les bouses ! ». C’est un peu ce que nous dit notre partenaire Tradosaure, en langage moins fleuri, pour le cours de l’or en euros.

Le 31 juillet : la résistance enfin cassée ?

Il faut en effet attendre la clôture du mois de juillet, le 31 juillet, pour voir si enfin la résistance « dure » des 1215-1223 euros l’once est cassée. A quelques jours, quelques heures de cette clôture, les plus impatients noteront que nous sommes plus proches des 1280 euros que des 1123…mais, souvenez-vous de l’adage chiraquien : c’est à la fin…Donc on doit vraiment attendre le 31 pour voir éventuellement se transformer cette résistance en support et surtout permettre au cours de l’or de s’envoler vers les 1380. Une résistance qui n’a pas été touchée depuis 2012 !

L’or en dollars : la résistance est devenue support

Pour bien voir le phénomène attendu à la fin du mois pour l’or en euros, il suffit de regarder l’évolution du cours en dollars. En effet, la résistance des 1380 $ a été passée à la fin du mois de juin, en clôture mensuelle donc. Et depuis, l’or en monnaie américaine affronte de nouvelles résistances sur la route de la prochaine barrière qui bloque le cours depuis 2012 à 1780 $. Le métal jaune n’aura pas finalement pas pu aller bien loin en mois de juillet mais il n’a pas reculé non plus.

Le mois de l’argent !

Cela faisait plusieurs mois que l’argent était sans vie. Son cours végétait entre 13 et 14 euros l’once. Eh bien le mois de juillet 2019 restera sans aucun doute dans l’histoire du cours comme celui de réveil du métal blanc. On a passé les résistances et maintenant, la voie est libre vers les 17,5 euros l’once. Mais le chemin est long et semé de petites résistances notamment autour des 15 euros l’once. Donc il faudra sans aucun doute un peu de temps avant d’atteindre, là aussi de manière hypothétique, ce nouveau sommet.

Publicité

Pour l’argent en dollar, l’analyse technique est encore plus complexe. En effet, nous sommes en ce moment sur une zone qui est à la fois « une résistance faible » et « une résistance dure ». On est passé si l’on regarde la clôture hebdomadaire mais on n’est pas encore certain de le faire pour l’échelle mensuelle. Donc là aussi…Wait and see, le 31 juillet.

Décision de la FED avant la pause estivale ?

Les investisseurs sont aussi en attente de la décision de la FED le 31 juillet en matière de politique des taux. Les marchés ont anticipé une nouvelle baisse de 0,25 points. L’argent moyen terme rapporte de moins en moins, on notera même qu’il coûte à certains. Cette stratégie d’argent peu cher semble être en place pour longtemps aux Etats-Unis mais aussi en Europe et au Japon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici