Publicité

Cela fait 4 semaines que le cours de l’or a dévissé, entraîné par le krach boursier. Mais aujourd’hui le cours de l’or remonte. On peut même noter une vraie différence entre l’or papier et l’or physique. Un retour aux fondamentaux de l’or ?

Début avril 2020 : Tendance haussière pour l’or en euros

L’analyse graphique de notre partenaire Tradosaure est claire. L’or en euros est dans une tendance haussière en ce début du mois d’avril 2020. En effet, après la grande chute du début du mois de mars qui avaient entraîné le cours de l’or au-dessous de la moyenne mobile à 20 semaines, l’or s’est fortement repris. Ce qui est évident pour la vision à moyen terme du cours l’est beaucoup moins sur le court terme. En effet, le cours « au jour le jour », au quotidien est bien au-dessus des moyennes mobiles mais, la moyenne à 50 jours est au-dessus de celle des 20 jours. Conclusion de notre expert : à court terme, la tendance est « mollement » haussière.

Cours de l’or en euros et en dollars : entre deux limites

Pour l’instant, les cours de l’or dans les deux monnaies que nous observons toutes les semaines sont entre des supports et des résistances. C’est-à-dire que l’on ne peut pas s’attendre à un rebond ou un « retour ». Pour l’euro, l’or se balade entre les 1320 euros (le support) et les 1525 euros (la résistance). Pour le dollar, on est exactement au milieu des limites de 1445 dollars (le support) et les 1684 dollars (la résistance).

Moins d’influence de l’or papier sur le cours ?

On le sait, le cours de l’or est fortement dépendant du « papier », c’est-à-dire des produits financiers basés sur le cours de l’or et non pas sur la réalité de l’or physique qu’ils représenteraient. En tous les cas, sa forte baisse du mois dernier était bien liée à la vente de positions sur l’or pour réaliser des plus-values et répondre aux appels de marge compliqués par la dégringolade du marché actions. Les plus-values étant faites, l’or papier ne sera plus (ou moins) utilisé pour « sauver les meubles » de certains portefeuilles.

Tensions sur l’or physique

Avec la fermeture ou le ralentissement de l’activité industrielle autour de l’or, le métal précieux sous sa forme physique est moins accessible. De plus l’activité de commerce est aussi réduite avec la fermeture dans de nombreux pays des boutiques dans les villes. Donc l’offre est pertubée et la demande se renforce. Les plateformes numériques sont toujours opérationnelles. Mais les prix des lingots mais aussi des Napoléons et autres pièces d’or sont en tension. Les primes augmentent.

Publicité

Mise à jour du 8 avril 2020 : les résistances résistent

La demande en Chine augmente, en revanche, en Inde, elle s’effondre. Normal, un pays sort du confinement, l’autre y entre. Des grandes banques recommandent l’achat d’or.

Cet article ne dispense en aucun de conseils d’investissement. Il est recommandé de s’adresser à son conseiller en gestion du patrimoine afin d’établir un profil d’investisseur, il saura vous proposer des placements adaptés à votre situation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici