Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Cours de l'or / Toujours pas de tendance ferme pour l’or, l’argent et le Bitcoin
or : pas de tendance début octobre 2019

Toujours pas de tendance ferme pour l’or, l’argent et le Bitcoin


Or, argent et Bitcoin : après des mois de forte hausse, les trois actifs que nous surveillons dans cette chronique n’arrivent pas à choisir une tendance. On piétine. Et c’est assez normal.

Cours de l’or : Pas de correction, pas de hausse

Notre partenaire spécialiste de l’analyse technique a lancé il y a pratiquement deux mois maintenant une alerte sur le risque de correction des cours de l’or, de l’argent et dans une moindre mesure de Bitcoin. Si les cours ont bien buté sur des résistances fortes, ils n’ont pas non plus franchement baissé.

L’or entre deux limites

Quand on regarde les projections graphiques de Tradosaure, on ne peut que remarquer cette grande zone entre une résistance et un support. Pour l’or, c’est bien la résistance à 1400 euros l’once qui est infranchissable mois après mois. Vers le bas, le support des 1240 euros l’once semble bien loin. Le cours navigue semaine après semaine entre ce véritable plafond de verre des 1400 et les 1350 euros l’once. Pas de baisse franche vers le prochain support. C’est mou, sans volonté de grimper ou de descendre.

L’école de la patience

Si vous avez déjà assisté à une conférence de notre expert, il a une expression pour désigner ce moment pour les investisseurs : il faut s’assoir sur ses mains ! Ne surtout pas toucher à son clavier et attendre que le cours décide de passer une résistance ou de se replier sur un support.

Le cours de l’argent moins indécis

Il fait moins rêver. L’argent est un actif, un métal précieux dont le cours n’est pas dépendant de celui de l’or. En fait, il n’a pas les mêmes sous-jacents culturels, notamment sur le principe de la valeur refuge. L’argent est plus sensible aux chiffres de la production industriel puisque c’est une matière très utilisée par l’industrie. Ces dernières semaines, après une très forte hausse, le cours de l’argent a déclenché une correction. Lui en revanche a touché un support à 15,7 euros l’once. Mais il s’agit d’un support « fragile », c’est-à-dire qu’il n’existe qu’en données hebdomadaires et pas mensuelles. Le support attendu si la baisse se poursuivait est à 15 euros l’once environ.

L’économie à l’arrêt ?

Puisqu’on parle de l’influence de l’industrie sur la valeur de l’argent, les nouvelles ne sont pas très bonnes. Depuis un mois pratiquement, les indicateurs industriels des pays développés montrent des signes de faiblesse. C’est le cas en Europe mais aussi et surtout aux Etats-Unis. C’est assez étonnant outre atlantique où le chômage est au plus bas et les taux faibles. Il semblerait que la guerre commerciale entre les USA et la Chine à grands coups de hausse des tarifs douaniers finissent pas handicaper les entreprises américaines qui utilisent des pièces par exemple fabriquées en Chine.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

cours de l'or 6 mois septembre 2019

Or et argent : consolidation sauf si…

Comme on pouvait l’imaginer, le cours de l’or a entamé une consolidation la semaine dernière. 5% de baisse par rapport aux 1410 euros l’once records. Cette décrue peut-elle se poursuivre ? On a vu des corrections de 20% sur le métal jaune. Donc oui sauf…si un événement géopolitique important survenait.