Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / Acheter de l’or au Vietnam ne sera plus comme avant.

Acheter de l’or au Vietnam ne sera plus comme avant.


Avec quelques 2500 boutiques de négoce de lingots d’or officiellement agréées et censées remplacer des dizaines de milliers de petites boutiques non qualifiées à travers le pays depuis le 10 janvier dernier, acheter le métal précieux est devenu plus risqué puisque les clients seront verbalisés s’ils opèrent des transactions dans des boutiques non agréées. 

Les 2500 négociants en lingots d’or, nouvellement agréés, sont en fait des succursales de 22 banques et de 16 sociétés qui remplissent toutes les conditions pour pouvoir commercialiser le métal précieux tandis que les autres boutiques officieuses sont obligées d’arrêter leur commerce.

Le nombre de ces petites boutiques dans la ville de Ho Chi Minh diminueront de 3000 à 900.

Selon Nguyen Hoang Minh, Directeur Général de HCMC, succursale de la State Bank of Vietnam, ‘les gens se sentiront plus en sécurité au moment d’acheter ou de vendre leurs lingots d’or s’ils se trouvent dans des boutiques agréées’.

Ce sera aussi plus risqué pour les clients qui intentionnellement traiteront avec des boutiques non agréées puisqu’ils recevront de fortes amendes si leurs activités devenaient à être découvertes des autorités.

La nouvelle loi a suscité des interrogations chez les détenteurs d’or. Ces derniers  peuvent ne pas savoir où légalement acheter des lingots d’or dans le cas où leurs boutiques habituelles ne soient plus autorisées à vendre le métal jaune.

Pour l’instant, il n’y a aucune affiche qui distingue les boutiques nouvellement agréées de celles qui ne le sont pas, indique un journaliste.

Mr Minh, DG de HCMC déclarait que la banque centrale avait exigé à ce que les négociants nouvellement agréés affichent leurs certificats sur leurs présentoirs pour en informer les clients.

Trouver des alternatives

Certaines boutiques non agréées déjouent cette nouvelle loi et trouvent une manière de pouvoir poursuivre leurs activités.

Une de ces alternatives, par exemple, est de ne pas afficher les prix de l’or sur les panneaux dans la boutique et n’opèreront des transactions qu’avec les personnes qu’elles connaissent.  D’autres boutiques continueront d’afficher les prix de l’or mais n’exposeront plus de métaux précieux.

Les bijoux en or sont aussi mis sous contrôle

La State Bank of Vietnam prévoit de mettre en place de nouvelles réglementations visant à renforcer la gestion sur le commerce des bijoux en or. Les magasins de bijoux en or devront s’enregistrer afin de poursuivre toute exploitation.

Le commerce des bijoux en or n’échappera pas des mains de la State Bank of Vietnam. Cette dernière veut tout contrôler c’est-à-dire du commerce du lingot d’or aux bijoux en or.

Au lieu de vendre la qualité de l’or, les vendeurs se doivent de prouver l’origine des bijoux destinés à être vendus  aux clients. Toutes les transactions liées aux bijoux en or doivent être reportées sur des factures – ces dernières seront montrées aux administrations compétentes si nécessaires.

Contrôler le commerce des lingots d’or ainsi que des bijoux en or s’avère une tâche bien compliquée mais indispensable selon la banque centrale. Si cette dernière mène à bien les contrôles sur toutes les activités liées au commerce de l’or, cela lui permettrait de percevoir des taxes sur les transactions tandis que les clients seront rassurés de la qualité des produits achetés du fait que seules les boutiques agréées peuvent négocier l’or.

Pourtant, il y a une grande différence entre le commerce des lingots d’or et celui des bijoux en or.
Les deux ne sont pas comparables. Si le plan de la banque centrale s’implémentait, cela signifierait que la State Bank of Vietnam pourrait déployer les moyens visant à resserrer la gestion sur le marché de l’or.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Crise en Turquie : attention à l’effet domino sur l’économie mondiale

La crise monétaire turque, « un risque pour l’économie allemande ». C’est le signal d’alarme …