Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / Les Grecs se ruent sur l’Or pour placer leurs économies.

Les Grecs se ruent sur l’Or pour placer leurs économies.


Les Grecs vident leurs compte-épargnes et achètent de l’or par crainte d’une dette souveraine et de l’effondrement des banques.

Bien que le Premier Ministre George Papandreou ait déclaré que son gouvernement pouvait sauver le pays, les citoyens Grecs demeurent très sceptiques. Cependant, le Parlement a approuvé les réformes du Premier Ministre la semaine dernière.

Les ventes de pièces d’or ont grimpé – les épargnants recherchent une valeur sûre.

Harry Krinakis de Sepheriades, un négociant Grec en métaux précieux déclare que depuis le tout début de la crise financière mondiale, le taux de ventes des pièces d’or a dépassé celui des lingots pour la première fois.

D’autres exemples peuvent être pris en considération comme celui d’un ingénieur informatique qui a soldé son compte épargne en Euros pour acheter des pièces d’or. Ce dernier affirme préférer garder les pièces d’or chez lui comme le faisait sa grand-mère durant la deuxième guerre mondiale.

L’année dernière, les épargnants ont retiré près de 39 millards d’euros ce qui équivaut à 12.3% de l’épargne totale , selon la banque centrale.

Des livrets d’épargne Grecs d’une valeur estimée à près de 8 milliards d’euros ont été transferrés vers des banques de Chypre, en 2010. Mais ce mouvement de transfert de comptes vers Chypre ne s’est pas maintenu cette année de par crainte que les banques chypriotes ne soient contaminées des mêmes maux grecs.

Certains ont même transferré toutes leurs économies familiales à Munich, en début d’année. Les banques suisses ne sont pas intéressées à moins d’avoir plusieurs centaines de milliers d’euros.

Un autre exemple, celui d’un propriétaire de garage automobile, qui affirme lors d’une marche de protestation d’anti-austérité à Athènes, que les citoyens Grecs ne peuvent plus faire confiance aux politiciens pour les sortir de la crise et protéger leurs familles est devenu une priorité. Il ajoute qu’il est à prévoir un effondrement des banques. Il déclare avoir retiré toutes ses économies et les avoir placées dans un coffre fort par mesure de sécurité. A ce stade là, ne parlons plus de taux d’intérêt.

D’autres investissent dans l’immobilier ou des coopératives agricoles suite à la chute des prix après la première aide européenne octroyée à la Grèce l’année dernière.

Ceux qui avaient de grandes économies ont pu décanter celles-ci et les réinjecter soit dans de l’or physique soit dans un compte bancaire étranger. Les petits épargnants ont essayé de profiter de certaines aubaines (l’immobilier notamment). Cependant, qu’en est-il des personnes aux revenus modestes qui à ce jour luttent pour survivre et ne disposent d’aucune capacité d’épargne ?

Si un tel scénario à la grecque devait se produire en France, comment réagirions-nous ? A un an des élections présidentielles, les Français sont plus que jamais préoccupés de l’avenir. D’autres pays sont déjà plongés dans des situations similaires à la Grèce à savoir l’Irlande, le Portugal et l’Espagne. Sous la menace d’un effondrement des banques, rappelons que les titres et les billets ne vaudraient plus rien (même brulés) – au contraire de l’or, qui même fondu, faudra toujours. D’ores et déjà, la valeur de ce métal précieux est garanti.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique

Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles, et on peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.