Publicité

Ahmad Al-Sayed, directeur général du fonds souverain qatari Qatar Holdings a annoncé samedi l’investissement de près d’un milliard de dollars (747 millions d’euros) dans le groupe minier grec European Goldfields.

Avec un tel investissement dans les mines du site de Skouries et d’Olympias, Qatar Holdings va acquérir une participation de 9,9% dans European Goldfields détenu par le groupe de BTP grec Ellaktor.

Le fonds souverain du Qatar dispose néanmoins d’une option pour acheter 5% supplémentaires, a indiqué Ahmad Al-Sayed.

Les deux sites miniers, dont les autorisations d’exploitation avaient été accordées en juillet dernier par le gouvernement grec, comportent des gisements de cuivre et d’or pour le site de Skouries et d’or, de zinc, de plomb et d’argent pour celui d’Olympias a précisé European Goldfields.

600 millions de dollars de ce placement concerneraient exclusivement le financement et développement des activités d’extraction d’or de ces mines.

Publicité

La Grèce ne s’appartient plus
Selon l’agence de presse grecque ANA, à terme cet investissement total de 1,2 milliard d’euros permettra la création de 1500 emplois dans le nord de la Grèce.

Le Premier ministre grec Georges Papandréou s’est exprimé sur cet accord suite à la visite de l’émir du Qatar, Cheick Hamad bin Khalifa al-Thani, samedi soir à Athènes :
« Nous avons construit une relation très étroite faite de respect mutuel, et nous Grecs sommes particulièrement contents que ces relations mènent à des investissements dans notre pays » a-t-il déclaré.

© photo christemo – Fotolia.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici