Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / épargne / Où dois-je garder mon or ?
stocks or et argent dans un coffre fort

Où dois-je garder mon or ?


coffre-fort AuCOFFRE.com
coffre-fort AuCOFFRE.com

En France ou à l’étranger ? En coffre bancaire ou à la maison ? Pas prudence excessive ou par ignorance, nous prenons parfois les mauvaises décisions. Le risque de confiscation de l’or est-il réel ? Qu’advient-il de mon or dans ce cas ? Loretlargent.info répond aux questions que vous vous posez souvent : la place de l’or doit être dans un coffre externalisé et de préférence, pas dans le même panier ! On vous explique pourquoi.

Ne pas garder son or à la maison

On ne le répètera jamais assez : les cambriolages et vols à l’arraché sont le corollaire de la hausse du cours de l’or. Un cours de l’or élevé implique une hausse de la criminalité liée au métal précieux. Garder son or chez soi est donc une mauvaise idée.

« La bonne planque »

– Vous êtes le seul à connaître la cache secrète où vous avez déposé vos biens ? Le risque, si vous décédez sans avoir prévenu qui que ce soit, est que le butin échappe à votre famille, mais pas aux ouvriers, plombiers, jardiniers… chargés d’effectuer quelques menus travaux dans votre bâtisse des années plus tard
– Vous avez révélé l’endroit de la cache à une personne digne de confiance ? Prenez garde à ce que cette confidence ne se retourne pas tôt ou tard contre vous : une trahison est vite arrivée, par malveillance ou légèreté. Un scénario qui n’arrive pas que dans les films, hélas…

Le coffre réputé inviolable

Vous avez un bon coffre ? Tant mieux pour vous, mais un coffre réputé inviolable, ça coûte cher, sans compter l’assurance (comptez un budget de 1000 à 1500 euros pour une valeur assurée d’environ 8000 euros). Ce n’est donc pas un investissement très rentable par rapport à ce que vous souhaitez stocker.
En plus, le coffre-fort maison ne protège pas des cambriolages de plus en plus violents, avec séquestration et tentatives d’extorsion de code secret.

Le nombre de cambriolages chez les particuliers a significativement augmenté ces dernières années et leur violence aussi. Ils sont commis par de véritables raids organisés. Les autorités et les divers systèmes de sécurité semblent impuissants face à cela : les coffres forts sont tout simplement emportés par les malfaiteurs et ces derniers n’hésitent même plus à recourir à la séquestration…

La bonne solution : le coffre externalisé

Sur loretlargent.info on ne cesse de vous mettre en garde sur le danger de conserver de l’or chez soi : il est vraiment préférable d’externaliser le stockage de votre or en le mettant à l’abri dans des infrastructures gérées par des professionnels, pour votre sécurité et celle de vos biens.

Les données enregistrées par le client après des sociétés chargées du stockage de votre or peuvent ainsi être transférées à un parent ou un avocat à contacter en cas d’accident ou de décès. Et les biens stockés ne risquent pas d’être perdus à jamais ou spoliés.
Car l’Etat serait le premier à faire main basse sur le coffre d’un particulier qui viendrait de décéder, si aucune consigne particulière n’a été donnée par ce dernier. Car en cas de décès, les comptes sont bloqués et les coffres aussi.

Le coffre bancaire ? Pas la meilleure solution

Si vous avez acheté des pièces d’or en banque (c’est déjà une épreuve en soi, c’est long, compliqué), vous aurez remarqué que votre agence bancaire vous a laissé repartir avec vos pièces sans vous avoir proposé de location de coffre. La raison en est simple : les salles des coffres sont de moins en moins nombreuses et les petits coffres disponibles sont très rares et donc plus chers. Pour la location personnelle d’un coffre bancaire en France, il faut compter 7,50€ en moyenne par mois.

Chez AuCOFFRE.com, les frais de garde sont à partir de 3€ par mois en fonction du pays de stockage, voire offerts dans le cadre du Livret de Sauvegarde du Patrimoine à raison de l’achat d’un gramme par mois.

La garde de votre or dans des coffres externalisés comme ceux proposés par AuCOFFRE.com présente d’autres avantages que ne proposent pas aussi simplement une agence bancaire :
–    Il est par exemple interdit de stocker de l’argent en circulation comme des billets de 100€ ou des francs suisses, contrairement à l’or qui lui est un métal précieux et que l’on peut donc garder dans un coffre.
–    Sur AuCOFFRE.com, il est possible de transformer rapidement cet or (qui est une réserve de valeur) en valeur, c’est-à-dire en monnaie, en cas de besoin immédiat.
–    Pas de contraintes d’horaires d’ouverture et de fermeture : vous pouvez revendre vos pièces n’importe quel jour, à n’importe quelle heure de la journée et disposer de cash rapidement depuis une plateforme comme AuCOFFRE.com.
–    Le fait d’avoir recours à un organisme intermédiaire tel qu’AuCOFFRE.com garantit le contrôle et la sécurité des ventes exécutées, la traçabilité et la qualité des pièces vendues et achetées.
–    Tous les coffres d’AuCOFFRE.com sont assurés en fonction de la valeur qu’ils contiennent. Le dépôt de garantie peut aller de 200 à 300€ dans les banques dans lesquelles se trouvent les coffres d’AuCOFFRE.com. Celles-ci indemnisent les clients en cas de problème
–    Si la banque où est stocké un coffre d’AuCOFFRE.com fait faillite, le client récupère tout ce qu’il a au coffre, tout lui est restitué. Les actifs du coffre ne rentrent pas dans le passif d’une banque, l’or détenu en banque ne sera donc pas perdu. Celle-ci n’a pas le droit de savoir ce que l’on détient en coffre.
–    Enfin en cas de décès, pas de compte ni de coffre bloqué : AuCOFFRE.com est une société qui gère des milliers de compte distincts et mutualise l’occupation des coffres.

A condition de ne pas mettre toutes ses pièces dans le même panier !

Qu’est-ce qui fait que mon or est plus sécurisé dans un coffre d’AuCOFFRE.com des risques de confiscation ? Avec le cours élevé de l’or, la crise économique mondiale, cette question revient souvent.
Qu’adviendrait-il alors de l’or épargné ? Dans un premier temps, il faut savoir que le risque de confiscation en France, en Europe, est extrêmement limité.  En outre, l’Etat se verrait très vite confronté à tout un tas d’obstacles juridiques.

Mais si ce risque est quasiment nul, il est plus prudent de ne pas garder tous ses œufs dans le même panier, un contrarien averti en vaut deux !

La confiscation, un risque vraiment limité, mais…

Il est toujours plus prudent de ne jamais garder tous les œufs dans le même panier. C’est le B.A.BA pour tout épargnant capable d’anticiper une crise financière ou une faillite bancaire.
Alors quels pays présentent le moins de risques et sont les plus pratiques pour stocker son or ?

D’après l’enquête réalisée par l’IFOP pour AuCOFFRE.com, c’est la Suisse qui est jugée le pays le plus sûr par les Français (79%), pour protéger leur or (s’ils en avaient). Le protéger des faillites et d’éventuelles confiscations de l’or de la part de l’Etat.

Ensuite c’est à la Belgique que les personnes interrogées accordent le plus leur confiance (50%), puis la France (45%) et le Royaume-Uni (45%). En revanche, seulement 39% des Français jugent que leur or serait en sécurité aux Etats-Unis, un jugement rejoint par le spécialiste de l’or Marc Faber qui a déclaré en septembre dernier (sur Bloomberg TV) « « Vous devriez détenir de l’or, mais ne le conservez pas aux Etats-Unis. La Fed vous le prendra un jour ».

La Suisse et la Belgique plébiscitées

L’idéal est de pouvoir stocker son or dans un ou deux pays limitrophes de la France dans l’éventualité d’une récupération physique de l’or. En cas de crise majeure, il peut être par exemple malaisé de rejoindre l’Angleterre ou Singapour pour récupérer son or.
Il est possible de diversifier le stockage de son or dans des pays voisins comme la Belgique ou la Suisse, économiquement stables et faciles à rallier en cas de crise (ce qui est moins de cas de l’Espagne ou de l’Italie).

En outre, la Suisse et la Belgique sont des marchés ultra dynamiques, efficaces et très réactifs dans le domaine du négoce de l’or. En cas de crises graves, les pièces d’or et les lingots seraient revendus très rapidement.

– Pour la Belgique, la fiscalité appliquée aux lingots et pièces d’or est la même qu’en France : pas de TVA à l’achat, et à la revente, vous avez le choix entre payer une taxe forfaitaire de 8% et le régime de taxation des plus-values à la revente (34,5% dégressif et rien au-delà de 12 ans).
– Pour la Suisse, les coffres sont hors circuit bancaire, ce qui met l’or à l’abri d’un éventuel risque de faillite bancaire. Pour la fiscalité, c’est le régime de droit commun qui s’applique (taxe 34,5% sur les plus-values réalisées à la revente, exonérée au bout de 12 ans).

Consulter les tarifs des frais de garde proposés par AuCOFFRE.com

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Taux du livret A sous l'inflation comparaison avec l'or

Les épargnants punis par les Etats ?

C’est le style d’information que vous repérez au milieu du flux, cette petite lumière qui …