Publicité

Vous souhaitez protéger votre épargne des cycles économiques et des crises financières ? Découvrez notre top des meilleures valeurs refuges sur lesquelles investir afin de protéger et d’accroître votre patrimoine avec sérénité au fil du temps !

Qu’est-ce qu’une valeur refuge ?

Une valeur refuge est un actif qui conserve toute sa valeur en période de crise financière ou économique, protégeant ainsi l’épargne de l’investisseur.

En effet, au cours de l’Histoire économique récente, les principales économies mondiales ont toutes subi de profondes crises de manière cyclique (le krach boursier de 1929, le choc pétrolier de 1973, l’éclatement de la bulle Internet des années 2000, ou plus récemment, la crise des subprimes de 2008).

Au cours de ces crises globales aux effets démultipliées par la mondialisation, les particuliers voient non seulement leur pouvoir d’achat et leur capacité d’épargne diminuer, mais aussi la valeur de leurs actifs « traditionnels » (actions, obligations, indices…) chuter.
En revanche, historiquement, les valeurs refuges sont beaucoup moins impactées durant ces périodes de crise, et permettent ainsi de sauvegarder son capital.

#1 L’or, la valeur refuge par excellence

Valeur refuge historique, l’or conserve toute sa popularité auprès des Français, y compris en période de crise. 

Publicité

Selon une enquête réalisée en novembre 2020 par OpinionWay pour AuCOFFRE.com, 66% des Français estiment que l’or ne risque pas de perdre sa valeur dans le contexte de crise sanitaire et économique actuel. Mieux encore : les Français considèrent l’or comme le placement le plus sécurisé après le livret A, et comme le plus rentable après l’immobilier.

En effet, en tant que métal précieux universellement reconnu et fréquemment utilisé comme monnaie au cours de l’Histoire, l’or et les produits en or conservent largement leur valeur dans les périodes de stress économique. Indépendant des banques centrales (qui en possèdent elles-mêmes plus de 34 000 tonnes selon le FMI), l’or existe en quantité limitée (contrairement aux monnaies papier), ce qui explique la stabilité et la résilience de son cours.

Et pour ne rien gâcher, l’or bénéficie d’une fiscalité bienveillante pour la transmission de son vivant, grâce notamment au don d’usage.

#2 L’immobilier résidentiel, placement préféré des Français

En plus de bénéficier de la valeur symbolique et affective liée au foyer, l’immobilier est largement considéré comme un placement sûr et rentable. Et pour cause : tout le monde aura a priori toujours besoin d’un toit au-dessus de la tête, quel que soit le contexte économique.

Cette image de l’immobilier comme valeur refuge est d’ailleurs confirmée par l’enquête d’OpinionWay citée plus tôt dans cet article, selon laquelle 23% Français considèrent l’investissement immobilier comme le placement le plus approprié dans le contexte de crise actuel.

Les crises financières et économiques ont effectivement un impact réduit sur la valeur de l’immobilier, toutefois il s’agit d’un marché qui connaît lui aussi ses cycles de croissance et de récession. Ainsi, la valeur d’un bien immobilier peut tout à fait diminuer au cours du temps.
De fait, il est généralement conseillé de privilégier l’immobilier résidentiel urbain, afin de posséder des biens conservant davantage leur valeur en période de stress économique.

#3 L’argent, valeur refuge accessible

À l’instar de l’or, l’argent physique est, en tant que métal précieux reconnu dans le monde entier et ayant servi de monnaie aux quatre coins du globe, une valeur refuge historique. Le nombre de mines d’extraction de l’argent diminuant de plus en plus au fil des ans, le métal gris bénéficie d’un niveau de rareté qui renforce sa valeur sur le marché.
L’argent et les produits en argent présentent également l’avantage d’être plus accessibles aux petits budgets, notamment par rapport à l’or.

#4 Les fonds en euros d’un contrat d’assurance-vie, la sécurité du capital garantie

L’assurance-vie demeure l’un des placements préférés des Français. Ce type de contrat offre la possibilité à l’investisseur d’arbitrer entre deux compartiments : 

  • les fonds en euros, des fonds d’investissement très peu risqué dont le capital est entièrement (ou en très grande partie) garanti ;
  • les unités de compte, des valeurs mobilières exposées aux fluctuations de la Bourse et dont le capital n’est pas garanti.

Ainsi, offrant une garantie importante du capital investi, le fonds en euros peut être une valeur refuge en temps de crise, sur laquelle transférer son épargne. En effet, la plupart des assureurs permettent tout à fait aux investisseurs de basculer 100% du capital de leur contrat en fonds euros. Cependant, dans un contexte de taux particulièrement bas (voire négatifs), les fonds euros peinent aujourd’hui à jouer leur rôle de valeur refuge, et notamment à protéger les épargnants du risque inflationniste.

#5 Les obligations d’État, l’assurance de retrouver son capital

Les obligations sont des titres de créance émis par les États. Acheter l’un de ces titres est la garantie (si l’État émetteur en question est en capacité de rembourser sa dette) de toucher régulièrement des intérêts sous la forme de coupons, jusqu’à récupérer le capital investi en totalité à la date d’échéance des titres.

Les obligations émises par certains États sont considérées comme des valeurs refuges, étant donné la confiance qu’accordent les investisseurs à ces derniers. C’est ainsi qu’historiquement, les obligations émises par les États-Unis, l’Allemagne, le Japon ou encore la Suisse sont utilisées comme des valeurs refuges.

Actuellement, les obligations émises par la France ont un rendement négatif, c’est donc l’assurance de retrouver son capital mais amoindri.

#6 Le franc suisse, valeur refuge méconnue

Moins populaire auprès des investisseurs particuliers que les métaux précieux ou l’immobilier, le franc suisse (CHF) est pourtant généralement considéré comme une bonne valeur refuge par les investisseurs institutionnels, étant donnée la position de l’État helvétique sur la scène économique internationale.

En effet, la Suisse est l’un des seuls pays d’Europe occidentale à ne pas faire partie de l’Union européenne. Elle n’évolue ni dans la zone euro ni dans la zone dollar, et son économie fait historiquement preuve d’une grande stabilité.

En conséquence, la valeur du franc suisse est particulièrement résistante aux crises économiques et financières, ce qui pousse de nombreux investisseurs professionnels à acquérir la monnaie helvétique afin de protéger leur capital dans ces périodes difficiles.

Les contextes économiques difficiles, comme celui que nous traversons actuellement avec l’épidémie mondiale de Covid-19, poussent les investisseurs à se tourner vers des actifs sûrs afin de protéger leur capital. Comme les précédentes, la crise actuelle démontre de nouveau l’intérêt particulier des Français pour les produits “physiques” tels que l’or, l’argent ou l’immobilier, valeurs refuges des plus rassurantes.

Article précédentCours de l’or : un long rebond !
Article suivant“Gold Demand Trends” du World Gold Council : panorama de la demande d’or en 2020
Entrepreneur depuis vingt ans dans le domaine de la communication et l'information stratégique, il a été amené à travailler plusieurs fois en partenariat avec des banques et des assurances, dont la principale matière d'œuvre était constituée de l'argent des épargnants. Peu complaisant à l'égard de leurs pratiques dont il a entrevu les coulisses, il délivre aujourd'hui régulièrement son analyse sans concession (et souvent piquante) non seulement sur les agissements des professionnels de la finance, mais aussi de tous ceux qui, de près ou de loin, se font les auteurs ou les complices des manipulations qui spolient chaque jour un peu plus les honnêtes citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici