tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / Investissement / La Maple Leaf, la pièce d’or canadienne en or pur

La Maple Leaf, la pièce d’or canadienne en or pur


La Maple Leaf, la pièce d’or canadienne en or pur !La « Maple Leaf » canadienne est une pièce reconnue auprès des investisseurs et des collectionneurs. En effet, ce fut une des premières pièces en or pur, 24 carats. Introduite au Canada en 1979 par la Royal Canadian Mint (RMC), elle fait rapidement de l’ombre au Krugerrand, unique pièce d’or d’investissement “bullion” disponible sur le marché à l‘époque. Notons également que les pièces sud-africaines subissaient le boycott de nombreux pays en raison de l’apartheid.

La Maple Leaf est une pièce d’investissement typique.

Caractéristiques techniques et physiques de la Maple Leaf

Sachez tout d’abord qu’il existe 5 différentes « tailles », de une once à 1/20once. La valeur faciale de la pièce est bien sûr purement symbolique et est bien au dessous de sa valeur réelle sur le marché.

Voici un petit tableau récapitulatif :

Type de pièce
Valeur faciale
Diamètre
Epaisseur
Pureté
1 Once Oz
$50.00
30 mm
2.87 mm
.99999
1/2 Once Oz
$20.00
25 mm
2.20 mm
.99999
1/4 Once Oz
$10.00
20 mm
1.78 mm
.9999
1/10 Once Oz
$5.00
16 mm
1.13 mm
.9999
1/20 Once Oz
$1.00
14 mm
0.92 mm
.9999

On a l’habitude de parler des « cinq 9 » pour qualifier la pureté exceptionnelle de ces pièces, ce qui la rend extrêmement populaire auprès des investisseurs. Mais sa force est aussi sa faiblesse car une telle pureté implique un inconvénient de taille: des pièces très fragiles, très sensibles aux chocs et coups. Cette pièce est donc clairement faite pour passer sa vie à l’abri d’un coffre fort. Notons que la Maple Leaf la plus appropriée est tout de même la plus grande taille dans le cas d’un achat d’investissement, les plus petits modèles étant plus prisés des collectionneurs et bijoutiers.

Sur l’avers de la pièce, on trouve la reine Elisabeth II, la valeur faciale ainsi que le millésime de la pièce. La feuille d’érable est sur le revers, véritable symbole du Canada.

Il est important que le millésime de la pièce corresponde avec son type; voici un deuxième tableau qui vous permettra de vérifier vos pièces et ainsi de détecter de possibles faux:

1979–1982 1 once
1982*–1985 1 once, 1/4 oz*, 1/10
1986–1989 1 once, 1/2oz, ¼ oz , 1/10 oz
1990–1992 1 once, 1/2oz , 1/4 oz, 1/10 oz
1993 1 oz, 1/2 oz, 1/4 oz, 1/10 oz, 1/20 oz
1994 1 oz, 1/2 oz, 1/4 oz, 1/10 oz, 1/15 oz, 1/20 oz
1995–2004 1 oz, 1/2 oz, 1/4 oz, 1/10 oz, 1/20 oz
2005– 1 oz, 1/2 oz, 1/4 oz, 1/10 oz, 1/20 oz

* pour des raisons de clarté, nous utilisons l’abréviation anglo-saxonne « oz » pour once.

La Maple Leaf une once est faiblement primée, par rapport notamment aux Eagles américains, car la Royal Canadian Mint adapte ses prix aux variations du marché plus facilement que U.S. Mint. On considère que ces pièces s’échangent généralement avec une prime de 4 à 5% sur sa quantité en or, avec un maximum à 10% dans le cas de pièces vendues séparément ou en petit lot.

Evidemment, les Maple Leaf de plus petite taille s’échangent avec une prime plus elevée. Mais elles n’ont pas toujours le même succès auprès des investisseurs!

En savoir plus sur la Maple Leaf en argent

Devant l’engouement que suscite la Maple Leaf, la RCM propose en 1988 la Maple Leaf 1 once en argent, elle aussi d’une grande pureté (0,9999). La valeur faciale est 5$ et l’âge de la reine varie avec la date d’émission!

Année Type Pureté Avers
1988–1989 1 once .9999 Reine à 39 ans
1990–2004 1 once .9999 Reine à 64 ans
2005–aujourd’hui 1 once .9999 Reine à 79 ans

D’autres métaux ont encore été utilisés pour cette pièce comme le palladium ou le platinium. La RCM a également édité des éditions spéciales de la Maple leaf en faisant varier formes et couleurs, allant jusqu‘à émettre de éditions privées.

Le 3 mai 2007, la RCM a présenté sa nouvelle création: une pièce avec une valeur faciale de 1 million de $ canadiens de 50 cm de diamètre, 3cm d’épaisseur, d’une pureté de 99.999%! Elle a été réalisé par Stanley Witten, essentiellement pour renforcer le caractère internationale de la Maple Leaf.

En vue des JO d’hiver de 2010, le comité Olympique avait donné son agrément pour la réalisation d’une Maple Leaf « olympique » en 2007. Il y aura deux versions: or et argent, toutes deux datées 2008.

A défaut de neige, les Canadiens se consoleront en investissant dans une Maple Leaf version JO…

Anaïs BOURDON

Des restrictions en 2013 sur les Maple Leaf en argent

En janvier 2013, la Royal Canadian Mint a commencé à restreindre les ventes des pièces d’argent. La Monnaie canadienne a dû faire face à une très grande demande, peut-être une conséquence des suppressions de vente décidées, de l’autre côté de la frontière, par la Monnaie américaine. Après le rationnement des Silver Eagle, ce sont donc les Silver Maple Leaf qui vont se faire plus rares.

La Maple Leaf or reste, elle aussi, très prisée des marchés. Très pure, elle est aussi une pièce intéressante pour les faussaires. Du coup, pour le tirage 2013 de ses Maple Leaf, la Royal Canadian Mint a décidé de doter ses pièces d’un dispositif de sécurité… comme le fait déjà la Vera Valor.

Gold et Silver Maple Leaf : une demande “très forte” depuis début 2013

La Maple Leaf, argent ou or,  a toujours autant de succès auprès des investisseurs. C’est en tout cas ce que montrent les résultats de la Mint canadienne au premier trimestre. La demande “reste très forte“, selon Chris Carkner, directeur général des ventes auprès de la Monnaie royale canadienne. “Nous avons atteint un volume record des ventes de la Silver Maple Leaf au premier trimestre“, a-t-il annoncé le 14 août. La demande provient essentiellement d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie.

Les chiffres sont tout aussi élevés pour la Maple Leaf en or. A la même période, la Monnaie royale canadienne a pratiquement atteint son record des ventes de l’année 2000. “Quand les prix du marché baissent, les gens y voient une possibilité d’investissement“, soulignait-il encore, en marge de l’American Numismatic Association’s World’s Fair of Money.

En 2014, la Monnaie royale canadienne propose de nouvelles pièces d’or d’investissement

La Maple Leaf est très prisée des marchés, très recherchée par les investisseurs… mais aussi un peu copiée par la Monnaie royale canadienne elle-même ! La Mint a annoncé le 5 février l’édition de deux nouvelles pièces d’investissement. Une pièce d’argent avec un titre de 99,99% et une pièce d’or pur à 99,999 % seront bientôt proposées à la vente.

Pour ces deux nouveaux produits, la Monnaie royale explore le thème de la nature sauvage – le faucon pèlerin dans une thématique “oiseaux de proie” pour la pièce en argent, l’appel du loup dans une thématique “cris d’animaux sauvages” pour la pièce en argent. Millésimée 2014, la pièce d’or d’investissement donne d’ailleurs le coup d’envoi à une nouvelle série de trois pièces d’investissement en or pur, sur un thème dont la Mint canadienne est assez friande.

Ces pièces ne sont pourtant disponibles que par le biais de distributeurs. Pour les investisseurs, la question de la prime qu’elles devraient subir se posera certainement. D’autant plus qu’au-delà de la Maple Leaf or – une pièce d’investissement au véritable capital confiance -, la Royal Mint propose régulièrement des pièces en or ou en argent, vendues à un prix bien supérieur à celui de leur valeur métal. Des pièces plutôt tournées vers les collectionneurs donc que vers les investisseurs !

Des nouveaux records pour la Royal Mint canadienne en 2015 !

Signe d’un intérêt toujours renouvelé des investisseurs, la Monnaie royale canadienne a annoncé avoir enregistré un résultat presque record. 56,1 millions de dollars canadiens pour 2014 : une bonne partie de ce résultat provient des ventes de la Silver Maple Leaf et de la Gold Maple Leaf.

Pendant l’année 2014, la Maple Leaf argent s’est vendue à 29,2 millions d’exemplaires. La pièce bullion est l’une des plus demandées depuis quelques années : il y a deux ans, en mars 2013, la Royal Mint canadienne avait décidé de restreindre les ventes en raison d’une forte demande.
Le succès est le même pour la Maple Leaf en or. Produit d’investissement typique – et très reconnu, la pièce bullion figure « parmi les meilleures ventes du marché », selon un communiqué de presse de la Monnaie royale canadienne.

Plusieurs pièces commémoratives ont également été frappées au cours de l’année 2014 par la Royale Mint canadienne. Même si leurs ventes contribuent aux chiffres record de la Monnaie canadienne, leur qualité ne peut pas être comparée avec celle de la Maple Leaf : il s’agit de pièces vendues avec une prime importante, qui intéressent les collectionneurs mais ne sont pas considérées comme de bons produits d’investissement. Au contraire de la Maple Leaf, pièce d’investissement recherchée.

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

La Semeuse 5 francs argent

Pièce très largement frappée de 1960 à 1969 et d’un titre de 835°/oo, la Semeuse …

  • Anonyme

    IL Y A AUSSI LES MAPLE LEAF EN PLATINE ET EN PALLADIUM

  • Mais avec de la TVA à 19,6% pour un investisseur français…