Publicité

Toujours plus !

Comme la semaine dernière, c’est la course aux superlatifs avec des articles dithyrambiques : des cotations jusqu’à 3000 $ l’once d’or se multiplient dans les bulletins d’informations. On ne parle plus que de ça et des personnalités comme Ray Dalio, gérant de Bridgewater, montrent qu’ils avaient raison. Ce dernier avait annoncé, depuis longtemps, que l’or était une bonne option. Il n’est pas démenti par les faits… D’ailleurs, les trackers or ont augmenté de 21% de ce qu’ils détenaient déjà dans leur stock. Ils deviennent les plus gros demandeurs d’or actuellement !

Mais la prudence est recommandée

C’est ce que nous répète notre spécialiste Tradosaure. Même s’il est très impressionné par ces cours, il redoute que les petits porteurs soient déçus par leur achat d’or.  Des baisses sont à prévoir : elles ont toujours été là après de longues hausses. En 2006, l’or en dollar a perdu 23%, en 2008, 20% et près de 50% en 2012.  Il faut rester prudent et privilégier « une entrée progressive plutôt qu’une entrée en une seule fois », et privilégier la technique « d’accumulation rationnelle » !

Les cours de l’or sont à la hausse cette semaine

La tendance du cours de l’or est fortement haussière avec la moyenne mobile de 20 jours et 50 jours qui montent. Ce n’est pas non plus une zone d’accumulation rationnelle : il est sur le support majeur 1683-1646€. Entre -6% et +10%, il y a toute une série de supports qui peuvent être mis à profit.
Pour l’or libellé en dollar, c’est la même tendance à la hausse : la M20 et la M50 montent. Par contre, si on baisse au niveau du support 1981-1939$, ce serait des zones de renfort, même si on va chercher les zones de support encore plus basses.

Et l’argent explose

Pour l’argent en euros, nous ne sommes pas sur des records historiques : le prochain support majeur est à 21.8-22.3€. Des résistances se profilent et il ne faut pas les négliger : une résistance majeure intervient à 23.97€. Elle avait bloqué les cours en janvier 2013 et cela peut recommencer !

Publicité

Pour l’argent libellé en dollar, on aborde aussi une zone de résistance, même si on est toujours dans une tendance haussière avec une moyenne mobile à 20 jours et celle à 50 jours qui montent.

Et si vous regardez ce qui se passe du côté du ratio or/argent ? Cela signifie que l’on libelle l’or en argent. On assiste à un véritablement effondrement de l’or libellé en argent : la valeur de l’argent augmente beaucoup plus vite que celle de l’or. On retrouve les articles qui disent que l’argent devrait « surperformer » l’or mais Tradosaure nous rappelle que l’argent est beaucoup plus spéculatif avec une évolution plus erratique.

D’ailleurs, depuis trois semaines, l’oblique qui suivait le ratio or/argent a cassé. Et on peut s’attendre à ce que cela continue si l’on applique la règle du balancier qui fonctionne en général : la surperformance de l’argent par rapport à l’or n’est pas terminée.

En conclusion, si l’or augmente, l’argent explose !

« C’est la débandade sur l’or et l’argent », le 11/08/2020

Notre spécialiste Tradosaure avait parlé de prudence dès lundi et bien il avait raison puisque c’est une baisse très importante que l’on n’avait pas connu depuis longtemps : -5% pour l’or et pour l’argent une chute de plus de 13%. Il faut remonter à la faillite de Lehman Brothers : -17% en une seule séance pour l’argent. « Il fallait s’y attendre, c’est toujours ainsi que ça se passe« .

La hausse de l’or libellé en euros entre 2005 et 2013 a été de 335%, mais comme on l’a déjà rappelé précédemment, il y a eu des consolidations très importantes et régulières avec des baisses de 20% en 2006 et 2009.

La signification des baisses de l’or et de l’argent ?

Pour la banque Morgan Stanley, il s’agit d’un retour des rendements réels. L’or performait parce qu’il n’y avait pas tellement d’autres alternatives et l’annonce de l’évolution des taux d’intérêt directeur de la Banque centrale des Etats-Unis ouvre de nouvelles perspectives.
A cela s’ajoute un nouvel appétit pour le risque. Les craintes liées à la pandémie du COVID-19 et aux conséquences sur l’économie étaient peut-être exagérées et il y a un consensus sur le regain de la prise de risque. Est-ce que l’annonce d’un vaccin par les Russes a conforté cette tendance ?

Les cours de l’or chutent

La tendance de fond est toujours haussière, mais celle de plus court terme est cassée, on est en tendance neutre. Le support majeur 1683-1646€ est aussi cassé aussi et on est passé à une zone support 1633-1614€ qui reste une zone d’accumulation rationnelle. Les cours de l’or libellé en euros ont baissé de 7.8% et on revient au niveau du 24/07/2020.

Pour l’or libellé en dollars, la sanction est la même : la zone de support majeur de 1981-1939$ a été cassée

Les cours de l’argent suivent la même tendance

Les cours de l’argent en euro sont passés à travers le premier support à 21.8-22.3€. Le prochain support est à 20.1-19.1% et cela ne serait pas impossible que l’on y soit rapidement.

On retrouve la même chose pour le cours de l’argent en dollar. la prochaine zone d’accumulation rationnelle est à 22.3-23.3$, soit une baisse entre 6 et 10%.

Il faut donc relativiser ces baisses qui sont inévitables !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici