Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / Pourquoi le système économique mondial est en train de sombrer

Pourquoi le système économique mondial est en train de sombrer


Les multiples mouvements de révoltes en Afrique du Nord – Egypte, Tunisie, Yémen puis Lybie –, le séisme puis le tsunami au Japon, la situation critique en Côte d’Ivoire… Une actualité internationale plutôt morose et alarmante, d’un point de vue politique mais surtout économique. LORetLARGENT.info fait l’état des lieux… pas vraiment beau à voir.

Le Japon, à l’origine d’un séisme économique international. A peine trois jours après les terribles catastrophes naturelles qui ont frappé le Japon, nous faisions un point de leurs répercussions à l’échelle internationale. Aujourd’hui, les tendances se confirment… et cela fait froid dans le dos. Industrie automobile – avec Peugeot qui essuie de nombreux retards –, mais aussi industrie électronique, et d’autres secteurs, le séisme se fait sentir à travers le monde entier et fragilise encore un peu plus un marché bien mal en point.

La France dans la tourmente

Outre les conséquences du gel et du ralentissement de certaines usines au Japon, la situation internationale n’est guère réjouissante. Celle de la France, on vous le disait il y a peu sur LORetLARGENT.info, ne fait pas plus envie.

L’énergie prend une part de plus en plus importante dans le budget des Français. Gaz, électricité, les prix devraient encore grimper : « + 2,9 % au 1er juillet prochain » pour l’électricité (ce qui fera environ une hausse de 6 % du kW/h en 1 an comme le signalait l’Express), peut-être un nouvel ajustement pour le gaz avant l’été…

Et c’est sans compter la hausse du prix du pétrole, un or noir qui devient de plus en plus cher. Suite notamment à la situation conflictuelle en Lybie, un des principaux producteurs de pétrole au monde, le baril a dépassé les 120 dollars il y a deux jours, laissant planer la peur de réitérer le triste record de 147 $ le baril en juillet 2008… Pour couronner le tout, un rapport de la HSBC confirme une pénurie de pétrole d’ici 2050, comme le titrait ce mardi Le Figaro. Le budget des ménages n’a donc pas fini d’être en berne…

La zone euro sur une poudrière…

Le Portugal continue de sombrer dans les abîmes de l’endettement… Mardi l’agence de notation Moody’s a dévalué la note du Portugal d’un point, la classant désormais en Baa1… Un élément qui confirme la descente aux enfers du pays ibérique déjà dévalué par Fitch Ratings et Standard & Poor’s et dont la dette a été évaluée à 2 milliards d’euros par Financial Time. L’aide de l’Europe semble de plus en plus une alternative à laquelle le Portugal ne pourra pas couper. (edit du 07/04, 10h45 : le Portugal a déposé ce matin une demande officielle d’aide à l’UE)

Une bulle immobilière qui peut éclater du jour au lendemain

Les Etats-Unis semblent un peu l’abri d’une possible hyperinflation… Du moins en apparence. Même s’ils essaient de faire bonne figure, les faits sont là : l’immobilier est en chute libre, comme le signalait Simone Wapler le mois dernier. Et avec elle, la chute du dollar maintenu en vie par les multiples tours de passe-passe de la Fed, qui semble dernièrement avoir du mal à dessiner un plan pour la politique monétaire des Etats-Unis.

La fin du dollar comme unique monnaie de réserve ? Sur LORetLARGENT.info, nous avons déjà soulevé la question et relevé les incohérences que suscite le maintien du dollar comme monnaie de référence… Un point qu’a abordé Jean-Pierre Raffarin sur Europe 1. Et comme solution évoquée par l’ancien Premier ministre : « un panier de monnaies » pour permettre à un « multilatéralisme des monnaies » de s’instaurer…

La Chine en sursit ?

Même le géant asiatique semble tirer la langue face aux aléas du marché international… L’inflation commence à être sur toutes les lèvres et la juguler apparaît être mission impossible… Même pour le premier ministre chinois Wen Jiabao, qui comparait alors l’inflation à un tigre qu’il est difficile de remettre en cage une fois qu’il en était sorti, comme le rapporte les Echos hier matin. Cela n’est pas bien rassurant !

L’or tire toujours son épingle du jeu

Le Japon malmené, les États-Unis aux abois et même la Chine en danger : il souffle un vent d’apocalypse sur le climat économique ! Symptôme que le marché international est déstabilisé par la situation géopolitique plutôt tendue : l’or a encore battu un record historique ce mardi 5 avril ! L’once d’or a franchit les 1 450 dollars ! Véritable valeur refuge en temps de crise, il risque d’atteindre encore des sommets tant que l’inflation continue de menacer le marché international…

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Dany Lang : prêt à parier sur une crise

Une crise est en approche selon l’économiste et maître de conférence Dany Lang, membre des …