Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 13/05 : demande record, prévisions, coffre-fort et bitcoin
Napoléon 20F Marianne Coq (c) Twin Photographie

Revue du web du 13/05 : demande record, prévisions, coffre-fort et bitcoin


Le World Gold Council a publié les chiffres de la demande en or du premier trimestre 2016. D’une année sur l’autre, la demande est en augmentation de 21%, de quoi alimenter les prévisions les plus optimistes pour l’or cette année ! Comme quoi l’or est un instrument incontournable de diversification. Attention à l’or stocké à domicile, car l’or suscite toujours la convoitise des voleurs… Un problème qui ne risque pas d’arriver au Bitcoin mais qui comporte d’autres risques.

L’or d’investissement très demandé

Au 1er trimestre 2016, la demande en or a atteint 1 290 tonnes, soit une augmentation de 21% en glissement annuel, ce qui en fait le deuxième plus grand trimestre en termes de demande.

Cette augmentation a été alimentée par les inquiétudes économiques et financières mondiales. L’aversion du risque s’est surtout reportée sur la demande d’ETFs, représentant à elle seule 363,7 tonnes au 1er trimestre 2016 (contre seulement 25.6 tonnes au même trimestre 2015 !).

La demande en or d’investissement (ETFs surtout et or pièces d’or d’investissement, lingots…) représente 617,6 tonnes, soit la moitié de la demande totale en or.

Du 1er trimestre 2015 au 1er trimestre 2016, la demande en or d’investissement (ETFs surtout et or pièces d’or d’investissement, lingots…) a augmenté de 122% et d’un trimestre à l’autre, de 200% !

Demande or 1er trimestre 2016 - WGC
Demande en or au 1er trimestre 2016 (c) World Gold Council

L’or physique d’investissement (pièces et lingots) n’augmente que de 1% en glissement annuel mais représente tout de même un total de 253,9 tonnes.

Source (en anglais) : World Gold Council

La phase haussière que connaît l’or depuis le début de l’année semble partie pour s’installer.

Même Goldman Sachs est un peu moins pessimiste sur les cours de l’orJP Morgan allant jusqu’à prévenir d’un risque de bulle… affirmant que le cours de l’or pourrait même atteindre 1400$ à la fin de l’année. Si même les grandes banques l’affirment, il est peut-être encore temps de faire ses courses sur l’or avant le prochain rallye !

L’or, l’arme secrète d’un portefeuille diversifié

Sur Boursorama, je lis : “L’or a actuellement toute sa place dans un portefeuille diversifié” (selon Degroof Petercam Gestion). L’or a plus exactement toute sa place à tout moment dans un portefeuille. Il ne s’agit pas d’acheter une assurance incendie au moment où la maison brûle !

Laurent Gaetani, directeur général de Degroof Petercam Gestion, met en garde contre le risque de Brexit. “L’or pourrait jouer un rôle de stabilisateur dans des portefeuilles diversifiés, rôle habituellement tenu par des emprunts de qualité, en général d’Etats”, explique-t-il. “Le problème aujourd’hui est que ces derniers offrent, dans leur grande majorité (plus de 60%) un rendement réel négatif”, ce qui est loin d’être le cas de l’or, au contraire…

Du risque de garder l’or chez soi

Un retraité avisé en termes d’épargne a fait les frais du stockage de ses pièces en or chez lui. Des voleurs bien renseignés se faisant passer pour des policiers ont réussi à lui dérober son coffre-fort. Le montant du vol, rien que pour les pièces en or de collection s’élevait à 450 000€. Un fait divers qui prouve une fois encore que le vol d’or sous toutes ses formes est corollaire à la hausse du cours de l’or…

Payer un service à la mairie en Bitcoin

Dans la rubrique “Ca alors” de Brief.me, j’apprends que la ville de Zoug, en Suisse, “a décidé la semaine dernière d’autoriser ses habitants à payer en bitcoins pour obtenir des documents administratifs” ! Si le projet pilote est concluant cette année, le paiement en Bitcoin pourrait s’étendre à tous les services publics de la ville. “Zoug (…) accueille une quinzaine de start-up spécialisées dans les nouvelles technologies financières“ précise le site, ce qui a sûrement joué en faveur du paiement en crypto-monnaie. Développée en dehors du circuit bancaire, le  paiement en Bitcoin est l’avènement du paiement en numérique mais aussi et surtout des autres moyens de paiements que les devises nationales.

 

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …