Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web de l’or : dévaluation monétaire, mines, valeur refuge.
Après quelques dévaluations monétaires en cascade (et pour différentes raisons), il est important de reconsidérer la valeur refuge que représente l’or, encore et plus que jamais. Son cours continue de baisser : continuez d’en acheter !

Revue du web de l’or : dévaluation monétaire, mines, valeur refuge.


Après quelques dévaluations monétaires en cascade (et pour différentes raisons), il est important de reconsidérer la valeur refuge que représente l’or, encore et plus que jamais. Son cours continue de baisser : continuez d’en acheter !

Fragilité des monnaies et durabilité de l’or
Afin d’alléger le poids de sa dette, faciliter ses exportations et faire face à la pénurie de certains biens de consommation courante, le Venezuela a dû dévaluer sa monnaie, le bolivar, de près de 45%, nous apprend boursorama.com le 24 décembre. Résultat, les Vénézuéliens ont perdu 45% de leur pouvoir d’achat sans aucune contrepartie. Alors que ceux qui ont sauvegardé une partie de leur épargne en or n’ont pas perdu leur pouvoir d’achat (du moins pour cette partie conservée en or) car l’or lui, garde la même valeur. Au contraire, ceux qui possèdent de l’or ont un pouvoir d’achat 45% plus important que ceux qui n’en possèdent pas.
Les Vénézuéliens ont donc fait l’expérience amère de ce que vaut en vrai la monnaie papier : rien.

Toujours dans la guerre que se livrent les monnaies, la Turquie a du mal à imposer sa monnaie, la livre turque, « fragilisée par un scandale financier sans pareil dans le pays et le resserrement monétaire limité de la Réserve fédérale américaine (Fed) », dixit boursorama.com. Le gouvernement d’Erdogan est corrompu, mêlant « blanchiment d’argent et le transfert illicite d’or entre la Turquie et l’Iran sous embargo ». Peu étonnant lorsque l’on sait que le gouvernement turc réfléchissait à un moyen détourné de réquisitionner l’or des habitants !

De son côté, lesechos.fr annonce dans une édition du 24 décembre que «  La crise politique en Thaïlande fait chuter la monnaie ». A quoi tient l’équilibre des monnaies ? Lorsque l’on sait qu’elles fonctionnent sur le système de changes flottants depuis 1971 (abolition de l’étalon or) et qu’elles ne reposent que sur la confiance qu’on leur accorde, on peut bien penser que l’on est assis sur un volcan.

Ces exemples proches et contemporains montrent bien la vacuité de la monnaie papier et l’assujettissement de ses utilisateurs.

De son côté, la Bundesbank commence à rapatrier son or nous informe Le Figaro du 24 décembre, rien que 37 tonnes de puis New-York !

Alors, l’or, la fin d’une valeur refuge ?
C’est ce que semble penser le blog forexagone. Après avoir passé le seuil symbolique des 1200$, la baisse du cours de l’or (papier) pourrait bien se poursuivre. Mais il est encore un peu prématuré d’enterrer l’or, cette information n’intéresse que les traders à court terme sur les contrats or. Pourquoi l’Allemagne cherche-t-elle à rapatrier son or depuis l’été dernier ? Note de l’Union monétaire dégradées, monnaies de pays en voie de développement dévaluées, Etats-Unis qui renforce le dollar… L’or est plus que jamais la valeur refuge que tous les possesseurs seront contents d’avoir mis de côté au moment où son prix était le plus abordable.

L’or en bref sur la toile…
Sale temps pour les mines :
Mauritanie : la société canadienne Kinross supprime 293 emplois en raison de la chute des cours de l’or
Ghana : Un ivoirien et 104 étrangers arrêtés dans des mines d’or
Guinée: Affrontement à Mandiana autour d’une mine.

Enfin, perspectives pour l’or en 2014 : si vous voulez savoir ce que Jocelyn Jovène a vu dans sa boule de cristal concernant l’or pour l’année qui arrive, c’est par ici !

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …