Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 12 avril
Explosif le Bitcoin ? Son attrait massif est très révélateur d’une crise de confiance dans les monnaies papier, mais ce n’est pas encore la panacée. La monnaie virtuelle vient d’être victime de son succès. Car cette monnaie rencontre les mêmes travers que les devises officielles qui ne reposent sur aucun actif tangible. Elle est sujette à la spéculation et à une valeur fluctuante, contrairement à la VeraCarte, 1e MasterCard adossée à de l’or physique, comme l’explique Jean-François Faure sur BFM Business. L’or dont le cours est toujours sujet à caution mais qui n’en reste pas moins la monnaie de l’avenir.

Revue du web du 12 avril


Explosif le Bitcoin ? Cette semaine, la monnaie virtuelle a largement fait parler d’elle dans la presse éco et généraliste. Son attrait massif est très révélateur d’une crise de confiance dans les monnaies papier, mais ce n’est pas encore la panacée. La monnaie virtuelle vient d’être victime de son succès. Car cette monnaie a les mêmes travers que les devises officielles qui ne reposent sur aucun actif tangible. Elle est sujette à la spéculation et a une valeur fluctuante, contrairement à la VeraCarte, 1e MasterCard adossée à de l’or physique, comme l’explique Jean-François Faure sur BFM Business. L’or dont le cours est toujours sujet à caution mais qui n’en reste pas moins la monnaie de l’avenir.

Le Bitcoin, la monnaie virtuelle qui fait krach !

L’initiative lancée en 2009 par un informaticien anonyme est louable : le Bitcoin est une monnaie parallèle créée à la base pour échapper aux dictats des banques commerciales. Si la monnaie échappe à toute forme de régulation et à tout contrôle bancaire, elle n’échappe ni à la spéculation, ni aux cyberattaques. Dans la nuit de mercredi 10 à jeudi 11 avril, le Bitcoin a perdu 50% de sa valeur.
Victime de son succès, « après une flambée spéculative à 266 dollars, cette monnaie virtuelle s’est effondrée en quelques heures, mercredi, pour se stabiliser à 125 dollars », indique le journal en ligne 20 Minutes dans un article du 11 avril. Le site RTBF avait anticipé cette bulle du Bitcoin dans l’article du 9 avril intitulé « Le ฿itcoin, la monnaie électronique qui cartonne… jusqu’au krach? ».

Mais le Bitcoin n’est pas seulement propice à la spéculation. Il est aussi la proie des cybercriminels qui ont créé un cheval de Troie permettant de transformer un PC en corne d’abondance de Bitcoins, précise un article du 9 avril de 01net.com.  Ce qui à grande échelle fausse la valeur réelle de la monnaie virtuelle.

Si le Bitcoin était adossé à des réserves d’or réelles, des stocks bien tangibles, sa valeur ne pourrait être falsifiée, ni surévaluée, ni sous-évaluée. C’est le même problème pour les devises officielles : dollar, euro, yen, yuan…

La VeraCarte, 1e carte bleue adossée à l’or : Jean-François Faure sur BFM Business

Jean-François Faure a bien compris quel était le rôle d’une vraie monnaie, le souci inhérent à la monnaie papier, celui de la liquidité de l’or et les préoccupations des Français. Pour pallier à la faiblesse de l’euro et éviter les risques de faillite bancaire, la société AuCOFFRE.com a créé la première carte bleue adossée à de l’or physique. Vous payez en euros, mais ceux-ci sont détenus sur un compte adossé à de l’or réel. Aujourd’hui, à peu près 1000 personnes sont revenues à l’étalon or en réglant leurs achats en or physique, comme l’explique le Président d’AuCOFFRE.com lors de son passage sur BFM Business le 5 avril dernier.

Cours de l’or : prévisions à la hausse… et à la baisse ?

Les spéculations sur les prévisions du cours de l’or vont toujours bon train. Le cabinet de conseil spécialisé dans l’investissement dans les métaux précieux Thomson Reuters GFMS vient de publier son rapport (non disponible publiquement) biannuel sur les perspectives du cours de l’or. En substance, après quelques mois de consolidation, l’or devrait poursuivre son ascension en 2013 et atteindre les 1850$… avant de refluer devant la reprise économique prévue en 2014, relate le magazine usine.nouvelle.com. Mais il faudrait être bien naïf pour prendre à la lettre près les prévisions à long terme établies par Thomson Reuters GFMS !

Goldman Sachs aussi revoit ses prévisions du cours de l’or à la baisse pour 2013 et 2014, relatait déjà lesechos.fr le 26 février dernier.

Compte tenu des mauvais indicateurs économiques mondiaux, cette baisse de l’or est exagérée,. Pour Paul Craig Roberts de l’Institut for Economical Economy, il s’agit d’un véritable assaut de la FED sur l’or qui vise à éloigner le public, les particuliers de l’or : à la fois pour soutenir un dollar déjà exsangue et faire la main basse sur les stocks d’or à bas prix… Il n’en reste pas moins que l’or est la monnaie d’avenir et que ceux qui en possèdent dès aujourd’hui sont déjà gagnants.

L’or dans la crise

L’exemple chypriote illustre parfaitement l’utilité et l’utilisation de l’or en temps de crise.
L’île, frappée de plein fouet par la crise, accélère ses projets dans le secteur aurifère, titre bullionstreet.com. Et selon CNN.com dans un article du 11 avril, Chypre aurait pioché dans ses réserves d’or (à hauteur de 400 millions d’euros) pour contribuer au plan de sauvetage du pays.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …