Publicité

Cette semaine, les événements internationaux confirment, si besoin était, le statut de valeur refuge du métal jaune. Les inquiétudes liées à la situation ukrainienne et à la faiblesse du dollar encouragent les investisseurs à se ruer vers l’or. Les Chinois suivent le même chemin, avec une demande en métal jaune qui ne cesse d’augmenter. D’une manière générale, on remarque une baisse de confiance des particuliers envers les monnaies traditionnelles, et une recherche d’alternatives.

 

Crise ukrainienne et faiblesse du dollar : un cours de l’or fluctuant

En début de semaine, le cours de l’once d’or était de 1323,88 dollars, soit une augmentation de 0,41% par rapport à vendredi dernier, analysée sur le site Romandie.com lundi 14 avril. En cette fin de semaine, le cours du métal jaune se stabilise sous la barre des 1300 dollars : jeudi, l’once cotait 1299,25 dollars selon les informations rapportées le même jour par Tradingsat.com.

Des fluctuations qui s’expliquent notamment par un regain des tensions à l’Est de l’Ukraine, où une opération anti-terroriste a été déclenchée par Kiev contre les militants pro-russes. L’explication vient également de la situation aux Etats-Unis et de la faiblesse du dollar, plombé par la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine : « vendredi, la devise américaine a ainsi atteint un plus bas en trois semaines face à l’euro. Les actifs libellés en dollars, dont les métaux précieux, ont donc été dopés, la faiblesse de la monnaie américaine les rendant plus attrayants pour les investisseurs munis d’autres devises. » rapporte Lapresse.ca. Comme effet immédiat, les investisseurs se tournent plus que jamais vers les valeurs refuges comme l’or.

Publicité

 

La monnaie virtuelle de Facebook : fausse bonne idée ?

Facebook serait sur le point de lancer sa propre monnaie virtuelle et des services financiers de transfert d’argent en ligne. Le réseau social aurait même approché plusieurs start-ups spécialisées dans ce domaine afin de développer ce nouveau service, d’après les informations du Financial Times relayées par le site de BFM TV le 14 avril.

Une nouveauté qui s’inscrit dans la logique de diversification de Facebook, mais qui ne semble pas être une si bonne idée. Certes les particuliers manquent de confiance envers les monnaies traditionnelles et cherchent à trouver d’autres solutions, comme le souligne le site de Challenges dans un article publié le 14 avril : « dans un contexte de crise, l’argent est au centre de toutes les préoccupations. »

Pour autant, les monnaies virtuelles sont-elles plus dignes de confiance ? Pas forcément, et l’exemple du Bitcoin, qui apparait comme peu rassurant, avec un cours une fois en hausse et une fois en baisse, est le plus flagrant. Dans ce contexte, la monnaie virtuelle ne constitue pas une solution pérenne pour qui cherche une monnaie de confiance.

 

L’or, une valeur refuge qui se prépare un bel avenir en Chine

D’après un rapport du World Gold Council, en Chine, « la demande de métal jaune devrait atteindre « au moins 1.350 tonnes » à la fin de l’année 2017 » comme le publie BFM TV sur son site le 15 avril.

Au-delà des chiffres, c’est l’aspect valeur refuge qui est véritablement mis en avant : « En tant qu’investissement, l’or est privilégié en l’absence de réelles alternatives. De nombreux Chinois l’adoptent pour leur épargne. »

 

Autour du monde : un éboulement dans une mine d’or artisanal en Guinée

Un éboulement dans une mine d’or artisanal a causé la mort de six personnes dont quatre femmes et un enfant à Siguiri, en Guinée, d’après un article paru le 16 avril sur Africaguinee.com.

Un drame qui relance le sujet de l’extraction aurifère qui met en danger la vie des êtres humains. Il existe pourtant des solutions plus responsables : mieux vaut se tourner vers un or déjà extrait, en pièces ou en lingots. L’extraction propre ou « Clean extraction », label créé par AuCoffre.com, qui permet la production de la Vera Valor, pièce d’or vert, est également une bonne alternative.

 

Et des lingots d’or découverts dans un estomac

L’info insolite de la semaine : 12 lingots d’or de 400 grammes ont été retrouvés dans l’estomac d’un homme d’affaires indien de 63 ans. L’homme, qui s’est présenté à l’hôpital pour des maux de ventres, avait avalé les lingots pour les faire passer de Singapour à New Delhi. Selon l’article de 20minutes.fr paru le 18 avril, les médecins ont contacté la police après avoir extrait les 12 lingots, et l’homme a été arrêté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici