Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 7 novembre : spécial cours de l’or
On revient cette semaine sur la baisse quasi historique du cours de l’once d’or qui a dévissé à des niveaux aussi bas qu’en avril 2010. Baisse qui fait les choux gras de la presse et des détracteurs de l’or, qui arrange les nombreux détracteurs de l’or, bien que la situation économique mondiale ne tienne qu’à un fil.

Revue du web du 7 novembre : spécial cours de l’or


On revient cette semaine sur la baisse quasi historique du cours de l’once d’or qui a dévissé à des niveaux aussi bas qu’en avril 2010. Baisse qui fait les choux gras de la presse et des détracteurs de l’or, qui arrange les nombreux détracteurs de l’or, bien que la situation économique mondiale ne tienne qu’à un fil.

Mini krach de l’or

Tiens, la presse économique et généraliste s’intéresse de nouveau à l’or ! Il faut dire que l’or a touché son plus bas niveau depuis avril 2010 cette semaine. On ne compte plus le nombre d’articles sur le sujet : « Les cours de l’or poursuivent leur dégringolade » pour le Figaro, « Les cours de l’or dégringolent après la réunion de la Fed » pour Les Echos, « L’once d’or descend à un plus bas de quatre ans par rapport au dollar » pour Euronews, « L’once d’or à son plus bas niveau depuis quatre ans » pour Le Nouvel Obs, etc.

L’or, cette vieille relique inutile…

Et puis il y a ceux qui en profitent pour tirer à boulets rouges sur l’or, cette « relique barbare » comme le rappelle Yves Genier dans le journal suisse L’Hebdo. « Par essence, l’or ne produit rien, ne rapporte rien, ne verse aucun dividende ni intérêt. Sa seule qualité, c’est d’être une réserve de valeur » écrit-il, rien quoi… Comment peut-on minimiser à ce point le rôle essentiel que joue l’or à un moment où les monnaies papiers, par leurs émissions massives et leur valeur nulle, ne remplissent plus ce rôle de réserve de valeur ? On rappelle quand même que le dollar a perdu 98% de sa valeur depuis sa création, alors que l’or a conservé sensiblement la même valeur depuis l’Antiquité…

L’or en Suisse

Les détracteurs à l’embarrassante initiative « Sauvez l’or de la Suisse » sont nombreux. Pour Bilan.ch, « L’initiative sur l’or est mal formulée ». « «La nouvelle d’un oui arriverait à un moment où les investisseurs sont positionnés dans la perspective d’un bear market de l’or prolongé, et il pourrait y avoir un impact immédiat» rapporte le journal suisse. Pour Le Temps, « Le vote sur l’or de la BNS fragilise le taux plancher ». La BNS serait obligée d’acheter 1500 tonnes en 5 ans si le oui l’emportait, « la seule perspective qu’un opérateur de la taille d’une banque centrale ait pour obligation d’acheter une telle quantité d’or physique est un événement que les opérateurs ne veulent pas manquer. »

« Achetez de l’or comme valeur refuge ! »

Pour Alan Greenspan, l’ancien boss de la FED qui n’était pourtant pas pro or, c’est sans appel : « Achetez de l’or comme valeur refuge ! ». Le 05 novembre dernier, nous vous parlions des tenants et aboutissants de la politique monétaire ultra expansionniste des Etats-Unis et du Japon dans ce dossier, avec le constat suivant : les perspectives économiques mondiales à long terme ne sont pas réjouissantes, les fondamentaux économiques sont toujours aussi mauvais et ceux de l’or toujours aussi bons.

Enfin, dans l’édito du 06 novembre du Contrarien, Charles Sannat demande si l’or va « vers une hausse exponentielle… ou une interdiction pure et simple ? ». « On se sait pas exactement ce qu’il va se passer, ni quand, on sait juste, et c’est une évidence, que nous arrivons au bout de quelque chose et qu’il faudra bien que de nouvelles solutions émergent. Mais elles ne seront pas mises en place avant une phase de destruction plus ou moins totale du système actuel ». Vous voilà prévenus.

BREAKING NEWS

L’info vient de tomber : “La gestion du fixing de l’or confiée au groupe boursier ICE” nous apprend Lesoir.be. “L’opérateur boursier Intercontinental Exchange (ICE) s’est vu confier ce vendredi l’administration du fixing de l’or par l’association professionnelle London Bullion Market Association (LBMA).” Cette étape est la dernière dans la modernisation des processus de fixation des prix de référence pour les métaux précieux à Londres. A suivre…

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …