Publicité

La “nouvelle” sans surprise de la semaine, c’est la remontée des taux US annoncée (depuis fort longtemps déjà) par Janet Yellen de la FED. L’incidence de cet effet de communication sur le cours (qui n’a pas spécialement réagi) a largement été largement été sujette à spéculations. Pendant ce temps, 6 ex responsables d’UBS ont été condamnés pour des opérations douteuses sur les métaux précieux, le commerce extérieur du Japon est dans le rouge et l’or physique reste la meilleure assurance anti-crise !

La FED relève ses taux

La FED a relevé ses taux – de 0,25% – pour la première fois depuis 9 ans, créant un engouement (tout relatif) sur les marchés et en particulier sur Wall Street et sans surprise. Signe d’une économie qui se porte bien et d’un dollar fort, cette annonce à l’approche de Noël n’a que pour but de rassurer et stimuler les marchés.

Janet Yellen, présidente de la FED, annonce la hausse des taux US
Janet Yellen, présidente de la FED

“Cette décision largement anticipée n’a entraîné aucun mouvement particulier sur les marchés financiers, si ce n’est une réaction positive de la bourse, rassurée dans l’immédiat par les projections de hausses graduelles des taux pour 2016”, résume Boursier.com.

Tout d’abord, ce secret de polichinelle était attendu et préparé de longue date, Janet Yellen ayant multiplié les annonces à ce sujet tout au long de l’année. Ensuite, cette annonce (même s’il ne s’agit que d’un quart de point) risque de pénaliser les exportations US si le dollar – déjà très fort par rapport aux autres devises – devenait un peu trop musclé.

Quelle incidence sur le cours de l’or ?

L’or n’a réagi que mollement à cette annonce anticipée de longue date. Pourtant, “les métaux précieux ont historiquement le rôle d’anti-dollar, c’est-à-dire qu’ils s’apprécient quand le billet vert s’affaiblit”, explique cet article de Lapresse.ca. En théorie, le cours de l’once aurait dû dégringoler sous la barre fatidique et psychologiquement éprouvante des 1000$. On attendait l’or au tournant… Si l’or a en effet un peu reculé après la hausse du taux, sans surprise non plus, il se maintient pour le moment au-dessus des 1055$.

Publicité

UBS condamnée pour malversation sur les métaux précieux

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) vient d’interdire six ex-responsables d’UBS d’exercer pendant un à cinq ans, pour avoir “toléré le comportement illicite et déloyal des négociants placés sous leur responsabilité et l’ont, au moins ponctuellement, encouragé”, nous informe La Tribune de Genève, le 17/12 dernier. On ne sait pas en quoi consistaient exactement ces opérations sur devises et métaux précieux, mais il y a bien eu tricherie. Au royaume des banques…

Au pays du soleil levant, rien ne va plus

Les chiffres du commerce extérieur du Japon, 3e puissance économique mondiale, sont dans le rouge, nous apprend Romandie.com. Certes après un excédent commercial en octobre, mais le mois dernier, “le solde des comptes commerciaux s’est établi à -379,72 milliards de yens (-2,85 milliards d’euros)”. « Il n’y a pas de moteur solide pour tirer l’économie, tant les exportations que la consommation des ménages et les investissements des entreprises sont à la peine », a indiqué l’économiste Yasunari Ueno. Malgré la stratégie « abenomics », l’économie nippone reste anémique. Preuve qu’une la politique monétaire ultra accommodante ne fait que reculer l’échéance d’une récession inéluctable, sans la guérir.

L’or la meilleure assurance anti-crise

Comment ne pas terminer cette revue du web par l’or comme placement, commenté par le très mainstream Journal du Net ? Dans ce dossier spécial “Bien investir en 2016 : les conseils des pros”, l’or fait partie des placements plébiscités. “L’or : plus une assurance qu’un placement”, précise l’article à juste titre.
“Dans un portefeuille d’actifs, il est conseillé de détenir entre 5 et 10% d’or pour se prémunir contre tout risque”, d’accord, oui, l’or est la valeur refuge par excellence, en revanche vous savez ce que l’on pense de l’or sous forme d’actions de sociétés minières ou de lingots…
“Dans une situation déflationniste comme celle que nous rencontrons en ce moment, l’or perd sa caractéristique de valeur refuge » et “L’or devient plutôt une assurance pour le futur”, nous ne sommes pas d’accord. L’assurance pour le futur, c’est maintenant ai-je envie de dire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici