tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / Revue de web / Revue du web du 1er septembre : Corée du Nord, refuge, dollar, bitcoin
cours de l'or 01/09/2017
Cours de l'or en euro et en dollar (c) Cotation AuCOFFRE.com

Revue du web du 1er septembre : Corée du Nord, refuge, dollar, bitcoin


Plusieurs facteurs ont contribué à la hausse du cours de l’or cette semaine : les mauvais chiffres de l’économie US, la faiblesse du dollar, le tir du missile nord-coréen. Le métal jaune renoue avec des niveaux historiques (au-dessus de 1300$) et renforce son statut de valeur refuge. Le bitcoin atteint lui aussi un niveau record, mais de là à le comparer à l’or…

Cours de l’or : le tir de missile nord-coréen fait décoller le cours de l’or

Actualité oblige, l’or renoue à nouveau avec de hauts sommets, surtout en dollar, devise dans laquelle il n’avait pas atteint un tel niveau depuis un an.

cours de l'or 01/09/2017
Cours de l’or en euro et en dollar (c) Cotation AuCOFFRE.com

“Lundi, le cours de l’or a franchi à la hausse le seuil symbolique des 1.300 dollars l’once en séance”, indiquent Les Echos. C’est son niveau le plus élevé depuis le mois de septembre 2016. Au total, le cours de l’or a augmenté de 13% depuis le début de l’année, une progression à faire pâlir de nombreux indices boursiers.

Plusieurs facteurs ont contribué à la hausse soudaine du cours cette semaine :
– la faiblesse actuelle du dollar,
– les chiffres mitigés de l’économie US,
– les tensions géopolitiques. Le tir du missile nord-coréen mardi 29 août au-dessus du Japon a propulsé le cours de l’or au-delà des 1300$.

Compte tenu des caractères imprévisibles de Kim Jong Il et Donald Trump, l’incertitude est de mise et profite à l’or. Il est probable que nous soyons en présence de “cygnes noirs” (événements imprévisibles aux conséquences désastreuses). L’explosion du site Arkema au Texas après le passage de l’ouragan Harvey en est un, explique Le Monde. L’usine “avait été formatée pour résister aux vents et aux inondations traditionnels. Pas au déluge qui a englouti l’établissement sous 2 mètres d’eau”, précise l’article. C’est ça, un cygne noir.
Pour Nick Hubble sur La Chronique Agora, les bulles immobilières en Australie et au Canada sont d’autres cygnes noirs.

Ces événements géographiquement éloignés les uns des autres sont autant de cygnes noirs qui font que l’or devrait continuer de jouer son rôle de refuge pendant un bon moment…

Le dollar n’est plus LA valeur refuge

Traditionnellement valeur refuge, le dollar perd de son éclat”, titrait Libération mercredi (alors que l’euro attire de plus en plus d’investisseurs). C’est exactement ce que j’expliquais lundi dernier sur le plateau de BFM Business dans l’émission “Intégrale placements“. Certains pays comme la Turquie par exemple privilégient l’or comme valeur refuge par rapport au dollar.

Quand la presse mainstream comme francetvinfo.fr s’empare de ce genre d’actu (“L’or confirme son rôle de valeur refuge”), on peut être sûr que le prix du métal jaune va continuer de monter encore un moment.

Gel des comptes en banque

Avez-vous entendu parlé de cette mesure cet été ? Relayée par Reuters fin juillet, elle vise à “empêcher ponctuellement les retraits sur les comptes en banque” en cas de bank run (retraits massifs). Pour le moment il ne s’agit que d’un projet en cours d’étude mais le simple fait que le projet soit envisagé n’est pas très rassurant… Anticipation d’un after Chypre ?

Cessons de comparer l’or et le Bitcoin !

Le cours de la crypto-monnaie est à la hauteur de la défiance croissante vis-à-vis des devises d’Etat (et du dollar), mais ne mélangeons pas les carottes et les navets !
La tentation de comparer le bitcoin tout neuf à la relique barbare est grande. Sur Forbes.com, on lit “Bitcoin Is The New ‘Gold” (Le Bitcoin est le nouvel or) et le Journal du Coin va jusqu’à évoquer la “perte de vitesse des métaux précieux” (alors qu’il s’agit de la baisse d’allocation des investisseurs dans les ETFs métaux précieux).

Les Echos se demandent si le bitcoin est un “rival pour l’or”, les deux étant « fongibles, durables, mobiles, divisibles et peu abondants ». La comparaison s’arrête là. Le bitcoin ne bénéficie pas du capital de confiance historique de l’or (qui est une monnaie depuis plus de 6000 ans). Le bitcoin ne sera jamais utilisé pour faire des bijoux, ni dans l’industrie, la haute-technologie, ne sera jamais collectionné par les numismates…

La plus grande différence réside dans le fait que l’or n’offre aucun rendement, il protège, c’est en cela qu’il est refuge. A 4000$ le Bitcoin, la monnaie électronique est plutôt envisagée à des fins spéculatives et non refuge.
Initiative très intéressante en tout cas au Vietnam où le Bitcoin pourrait être envisagé comme une monnaie nationale complémentaire et plus seulement comme un moyen de transaction.

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Cours de l'or 27/10/2017

Revue du web du 27/10 : or versus Bitcoin et l’avenir du cash en question

Dans une semaine riche en actualités économiques, j’ai choisi de vous parler d’investissements : dans un …